Tennis : pas de duel fraternel chez les Doherty

À ta santé, mon frère !

1900Doherty (2)Aux Jeux Olympiques de Paris, en 1900, une des demi-finales de la compétition de tennis devait opposer Hugh Lawrence Doherty à Reginald Doherty. Mais, pour éviter cet affrontement fraternel, l’aîné, Reginald (27 ans), s’effaça devant le cadet, Hugh Lawrence (24 ans), et déclara forfait. Hugh Lawrence défendit donc l’honneur familial en finale. Il le fit avec brio en battant l’Irlandais Harold Mahony. Pour prix de sa victoire, il reçut une petite table à liqueurs. Les frères Doherty trinquèrent sans doute ensemble…

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire