Un temps fort de la guerre froide olympique

1980MiracleLe 22 février 1980, aux Jeux Olympiques de Lake Placid, se déroule le match de hockey sur glace opposant l’U.R.S.S. aux États-Unis. Aucun chroniqueur sportif sérieux ne peut envisager une victoire américaine, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’U.R.S.S. domine le hockey sur glace «amateur» olympique et mondial. Ensuite, les meilleurs hockeyeurs américains évoluent dans la National Hockey League (N.H.L.): ils sont donc «professionnels», ce qui leur ferme la porte des Jeux. Herb Brooks, le coach de l’équipe, doit donc faire appel à de jeunes joueurs universitaires pour composer sa formation. En fait, Brooks espère seulement que ses joueurs vont faire bonne figure face aux maîtres soviétiques. Mais cette rencontre mobilise rapidement le peuple américain.

Durant le premier tiers-temps, la domination soviétique est manifeste, mais elle ne se traduit pas au score (2-2). Dans le vestiaire, Brooks répète à ses joueurs sa maxime: «Les grands moments naissent de grandes opportunités; ce soir, ce moment est le vôtre.» Maltsev redonne l’avantage à l’U.R.S.S. dans le deuxième tiers-temps (3 buts à 2). La dernière période va donner lieu aux 20 minutes les plus étonnantes de l’histoire du hockey sur glace aux Jeux Olympiques. D’abord, Mark Johnson égalise (3-3). Puis Mike Eruzione, le capitaine américain, donne l’avantage à son équipe à 10 minutes du terme du match. Enfin, Jim Craig, le gardien de but américain, résiste au feu nourri soviétique. Les Américains battent les Soviétiques (4-3).

À l’annonce du résultat, la joie se répand dans le pays. En effet, la guerre froide connaît alors un moment de haute tension, car, en décembre 1979, l’Armée rouge a pénétré en Afghanistan pour soutenir militairement le régime communiste de Babrak Karmal. L’événement prend donc une importance considérable. Le président Jimmy Carter reçoit toute l’équipe à la Maison-Blanche. On invente outre-Atlantique une expression qui fera florès pour qualifier ce match: «Miracle on Ice» (le «miracle sur glace»). L’épopée fera l’objet d’un téléfilm dès 1981 (Miracle on Ice, avec Karl Malden dans le rôle d’Herb Brooks).

©Pierre LAGRUE