1972-Jeux Olympiques d’hiver de Sapporo

1972Sapporo

25 avril 1966

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Rome pour sa soixante-quatrième session, désigne Sapporo ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1972, dès le premier tour de scrutin, par 32 voix, contre 16 pour Banff (Canada), 7 pour Lahti (Finlande), 7 également pour Salt Lake City (États-Unis).

3 février 1972

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se tient au stade de glace en plein air de Makomanai devant cinquante mille spectateurs. Le couple impérial prend place dans la tribune d’honneur à 10 h 30. La Marche des Jeux de Sapporo est entonnée, le défilé des délégations commence. Sa Majesté Hirohito proclame l’ouverture des Jeux. Hideki Takada reçoit la torche des mains d’Izumi Tsujimura, gravit les cent trois marches de l’escalier qui mène à la vasque et embrase celle-ci. Keiichi Suzuki prononce le serment des athlètes, les enfants lâchent dix-huit mille ballons qui s’envolent dans le ciel. La cérémonie officielle s’achève, des feux d’artifice sont tirés dans la ville.

Lire la suite

1976-Jeux Olympiques d’hiver d’Innsbruck

1976Innsbruck

12 mai 1970

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Amsterdam pour sa soixante-neuvième session, désigne Denver (États-Unis) ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1976. Au troisième tour de scrutin, Denver obtient 39 voix, Sion (Suisse) 30.

Novembre 1972

  • À l’issue d’un référendum, la population du Colorado se prononce contre les Jeux. Denver renonce à les organiser.

4 février 1973

  • Le C.I.O. choisit Innsbruck pour organiser les Jeux d’hiver de 1976.

4 février 1976

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se tient au Bergisel devant soixante mille spectateurs. Pour la première fois, deux flammes brûlent aux Jeux d’hiver, l’une commémorant l’édition de 1964, l’autre célébrant ces Jeux de 1976. Le président de la République autrichienne, Rudolf Kirchschläger, proclame l’ouverture des Jeux. Werner Delle Karth prononce le serment des athlètes. Lire la suite

1980-Jeux Olympiques d’hiver de Lake Placid

1980lakeplacid (2)

24 octobre 1974

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa soixante-quinzième session à Vienne (Autriche), désigne Lake Placid ville d’accueil des XIIIes Jeux d’hiver de 1980. Lake Placid était seule en lice, car Vancouver, sa rivale, s’est désistée juste avant le vote.

13 février 1980

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se déroule en début d’après-midi. L’orchestre interprète la Parade des nations, une œuvre composée pour l’occasion par Robert Washburn. Les délégations défilent, quelques patineurs proposent un ballet sur glace. Charles Morgan Kerr, délégué par tous les relayeurs, embrase la vasque. Eric Heiden prête le serment des athlètes. Walter Mondale, vice-président des États-Unis, proclame l’ouverture des Jeux. Au bout d’un peu plus d’une heure, toutes les festivités sont terminées.

Lire la suite

1984-Jeux Olympiques d’hiver de Sarajevo

1984_sarajevo_logo[1]

18 mai 1978

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Athènes pour sa quatre-vingtième session, désigne, au second tour de scrutin, Sarajevo (Yougoslavie) ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1984, par 39 voix, contre 36 pour Sapporo (Japon)

8 février 1984

Cérémonie d’ouverture

  • Quarante-cinq mille spectateurs assistent à la cérémonie d’ouverture dans le stade Kosevo. Placée sous le signe du feu et de la flamme olympique, celle-ci est enlevée. Des centaines de musiciens et de danseurs proposent au public un spectacle rythmé. Le skieur Bojan Krizaj prête le serment des athlètes. Dernière des quelque quatre mille relayeurs, la patineuse artistique Sandra Dubravcic embrase la vasque. Mika Spiljak, président de la République fédérative socialiste de Yougoslavie, proclame l’ouverture des Jeux.

Lire la suite

1988-Jeux Olympiques d’hiver de Calgary

1988Calgary

30 septembre 1981

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Baden-Baden pour son onzième congrès, désigne Calgary (Canada) ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1988. La métropole de l’Alberta est élue au second tour de scrutin, par 48 voix contre 31 pour Falun (Suède).

13 février 1988

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se déroule au stade McMahon devant soixante mille spectateurs. Mille chanteurs entonnent Rassemblez-vous, une mélodie composée pour les Jeux. Son Excellence Jeanne Sauvé, gouverneur général du Canada, prend place dans la tribune d’honneur. Les athlètes défilent. Trois cent soixante danseurs proposent un spectacle coloré. Cathy Priestner et Ken Read pénètrent dans le stade avec la torche olympique. Le flambeau est enfin transmis à Robyn Perry, une écolière de douze ans, qui embrase la vasque. Le skieur de fond Pierre Harvey prête le serment des athlètes. Jeanne Sauvé proclame l’ouverture des Jeux.

Lire la suite

1992-Jeux Olympiques d’hiver d’Albertville

1992Albertvile

17 octobre 1986

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa quatre-vingt-onzième session à Lausanne, désigne Albertville (France) ville d’accueil des XVIes Jeux Olympiques d’hiver de 1992. La cité savoyarde est élue au sixième tour de scrutin par 51 voix, contre 25 pour Sofia (Bulgarie) et 9 pour Falun (Suède).

8 février 1992

Cérémonie d’ouverture

  • Mise en scène par le jeune chorégraphe Philippe Decouflé, la cérémonie d’ouverture des Jeux, imaginative, drôle, féerique, avant-gardiste, mêle des mobiles humains suspendus à une grue, des hockeyeurs juchés sur des échasses ou un skieur qui survole la foule assis sur un télésiège; elle séduit les trente-trois mille spectateurs présents dans le Théâtre des cérémonies, qui manifestent leur enthousiasme par une ola qui gagne François Mitterrand, le président de la République. Dernier porteur de la torche, Michel Platini embrase la vasque olympique en compagnie d’un écolier. La patineuse Surya Bonaly prête le serment des athlètes.

Lire la suite

1994-Jeux Olympiques d’hiver Lillehammer

1994lillehammer

12-18 octobre 1986

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa quatre-vingt-onzième session à Lausanne, décide de briser la quadriennalité olympique en organisant des Jeux d’hiver en 1994. Les XVIIes Jeux Olympiques d’hiver se tiendront donc en 1994, soit deux ans après les XVIes Jeux d’hiver.

15 septembre 1988

  • Le C.I.O., réuni pour sa quatre-vingt-quatorzième session à Séoul, désigne, au troisième tour de scrutin, Lillehammer ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1994, par 45 voix, contre 39 pour Östersund (Suède).

12 février 1994

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se déroule dans le stade de saut à skis de Lysgårdsbakkene devant un nombreux public. Iver Kleive et Knut Reiersrud proposent un spectacle enlevé, intitulé Nade («Merci»), à l’occasion duquel la culture sami tout comme la tradition norvégienne sont mises à l’honneur: des Sami arrivent dans le stade sur des traîneaux tirés par des rennes, des skieurs venus de Telemark les suivent, puis des trolls jaillissent du sol enneigé. Comme pour les Jeux d’Oslo en 1952, la flamme a été allumée à Morgedal, le village natal de Sondre Norheim, le «père du ski»: le prince héritier Haakon la reçoit et embrase la vasque, située au sommet du grand tremplin. Vegard Ulvang prête le serment des athlètes. Le roi Harald V proclame l’ouverture des Jeux. On observe une émouvante minute de silence en signe de soutien à Sarajevo, qui accueillait les Jeux dix ans plus tôt et est désormais déchirée par la guerre. Lire la suite

1998-Jeux Olympiques d’hiver de Nagano

1998Nagano

15 juin 1991

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa quatre-vingt-dix-septième session à Birmingham (Grande-Bretagne), désigne Nagano (Japon) ville d’accueil des XVIIIes Jeux Olympiques d’hiver de 1998. Au cinquième tour de scrutin, Nagano obtient 46 voix, contre 42 pour Salt Lake City (États-Unis)

7 février 1998

Cérémonie d’ouverture

  • Les cloches du temple bouddhiste Zenko-ji sonnent le coup d’envoi de la cérémonie d’ouverture à laquelle assistent cinquante mille personnes, qui applaudissent avec ferveur un spectacle de démonstration proposé par les sumotoris, dont le célèbre Akebono. Des danses folkloriques précèdent le traditionnel défilé des délégations. Sa Majesté l’empereur Akihito proclame l’ouverture des XVIIIes Jeux Olympiques d’hiver de Nagano. Kenji Ogiwara prononce le serment des athlètes. La patineuse artistique Midori Ito, en costume de la cour impériale, embrase la vasque olympique. Lire la suite

2002-Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City

2002saltlakecity

16 juin 1995

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa cent quatrième session à Budapest (Hongrie), désigne, dès le premier tour de scrutin, Salt Lake City (États-Unis) ville d’accueil des Jeux d’hiver de 2002.

Décembre 1998

  • Le Suisse Marc Hodler, vice-président du C.I.O., révèle que Salt Lake City a acheté les votes de plusieurs membres du C.I.O. pour obtenir les Jeux de 2002. La corruption est avérée.

8 janvier 1999

  • Frank Joklik, président du Salt Lake Olympic Committee (S.L.O.C.), et Dave Johnson, vice-président, présentent leur démission. L’homme d’affaires Mitt Romney succède à Frank Joklik.

8 février 2002

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture, suivie en direct par deux milliards et demi de téléspectateurs, est émouvante. Le drapeau de Ground Zero, retrouvé dans les ruines du World Trade Center détruit par les attentats terroristes du 11 septembre 2001, est présenté aux cinquante-deux mille spectateurs qui ont pris place dans le stade Rice-Eccles et ouvre le défilé des délégations. Le spectacle proposé s’inspire du passé indien et pionnier de l’Utah ainsi que de l’esprit de l’Ouest américain. Jim Shea Jr., champion de skeleton, prête le serment des athlètes. Les hockeyeurs champions olympiques en 1980, qui avaient réussi le «miracle sur glace» en battant les maîtres soviétiques dans le contexte de la guerre froide, embrasent collectivement la vasque. Lire la suite

2006-Jeux Olympiques d’hiver de Turin

2006Turin

19 juin 1999

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa cent neuvième session à Séoul (Corée du Sud), désigne Turin ville d’accueil des XXes Jeux Olympiques d’hiver de 2006, par 53 voix, contre 36 pour Sion (Suisse).

10 février 2006

Cérémonie d’ouverture

  • Conçue par Marco Balich, la cérémonie d’ouverture, Les Étincelles de la passion, se déroule dans l’ancien Stadio Comunale, rénové et rebaptisé pour l’occasion Stadio Olimpico, devant trente-cinq mille spectateurs. La culture italienne est mise à l’honneur, du Moyen Âge à nos jours: divers tableaux évoquent La Divine Comédie de Dante, La Naissance de Vénus de Botticelli, ou encore le futurisme, dans une chorégraphie du danseur étoile de la Scala de Milan Roberto Bolle. Alberto Tomba pénètre dans le stade avec la flamme olympique, Stefania Belmondo embrase la vasque olympique. Enfin, Luciano Pavarotti clôt la cérémonie en interprétant Nessun Dorma, extrait de l’opéra de Puccini Turandot.

Lire la suite