1972-Jeux Olympiques d’hiver de Sapporo

1972Sapporo

25 avril 1966

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Rome pour sa soixante-quatrième session, désigne Sapporo ville d’accueil des Jeux d’hiver de 1972, dès le premier tour de scrutin, par 32 voix, contre 16 pour Banff (Canada), 7 pour Lahti (Finlande), 7 également pour Salt Lake City (États-Unis).

3 février 1972

Cérémonie d’ouverture

  • La cérémonie d’ouverture se tient au stade de glace en plein air de Makomanai devant cinquante mille spectateurs. Le couple impérial prend place dans la tribune d’honneur à 10 h 30. La Marche des Jeux de Sapporo est entonnée, le défilé des délégations commence. Sa Majesté Hirohito proclame l’ouverture des Jeux. Hideki Takada reçoit la torche des mains d’Izumi Tsujimura, gravit les cent trois marches de l’escalier qui mène à la vasque et embrase celle-ci. Keiichi Suzuki prononce le serment des athlètes, les enfants lâchent dix-huit mille ballons qui s’envolent dans le ciel. La cérémonie officielle s’achève, des feux d’artifice sont tirés dans la ville.

4 février 1972

Patinage de vitesse

  • La neige tombe sans discontinuer au-dessus du stade de glace. Cela ne semble pas perturber le Néerlandais Ard Schenk (27 ans), étudiant en physiothérapie à l’université d’Amsterdam. Il se montre très supérieur à ses concurrents et s’impose dans le 5000 mètres, avec une très nette avance sur les Norvégiens Roar Grønvold et Sten Stensen.

Ski de fond

  • Le Soviétique Viacheslav Vedenine, lieutenant dans l’Armée rouge et champion du monde en 1970, confirme ses qualités. Après un départ prudent, il force l’allure aux deux tiers du parcours et remporte le 30 kilomètres avec une belle avance sur les Norvégiens Pål Tyldum et Johs Harviken.

5 février 1972

Bobsleigh

  • Doublé ouest-allemand en bob à deux, la médaille d’or allant à Wolfgang Zimmerer et Peter Utzschneider.

Combiné nordique

  • Grâce à une excellente performance en ski de fond, l’Allemand de l’Est Ulrich Wehling remporte le combiné nordique.

Patinage de vitesse

  • Vainqueur en 1968 à Grenoble, Erhard Keller (R.F.A.) s’impose de nouveau dans le 500 mètres (39,44 s), alors que le Néerlandais Ard Schenk a trébuché et termine à près de 4 secondes.

Ski alpin

  • Sur cette neige humide et douce, les farteurs suisses s’avèrent remarquables: dans la descente, la jeune Marie-Thérèse Nadig (moins de 18 ans) domine l’Autrichienne Annemarie Proell, pourtant invaincue dans cette discipline cette saison sur le circuit de la Coupe du monde.

6 février 1972

Patinage de vitesse

  • Nouvelle médaille d’or pour Ard Schenk: le Néerlandais remporte le 1500 mètres (2 min 2,96 s), laissant le Norvégien Roar Grønvold (deuxième) à 1,30 s.

Saut à skis

  • Trente mille spectateurs, dont l’empereur Hirohito, assistent au concours de saut à skis au petit tremplin. Tous laissent éclater leur joie, car les Japonais réalisent un triplé historique: Yukio Kasaya s’impose devant ses compatriotes Akitsugu Konno et Seiji Aochi.

Ski de fond

  • Première épreuve féminine de ski de fond, le 10 kilomètres voit une nette victoire de la Soviétique Galina Kulakova.

7 février 1972

Patinage artistique

  • Beatrix Schuba (Autriche), très appliquée, devient championne olympique grâce à des figures imposées exécutées à la perfection. Néanmoins, l’Américaine Janet Lynn, proposant un programme libre enlevé, séduit nettement plus le public. Pourtant, les juges ne lui attribuent que la médaille de bronze, derrière la Canadienne Karin Magnussen.

Luge

  • Les lugeurs et les lugeuses de la R.D.A. trustent les médailles: triplé chez les hommes comme chez les femmes, les médailles d’or allant à Wolfgang Scheidel et Anna-Maria Müller.

Patinage de vitesse

  • Dernière épreuve masculine de patinage de vitesse, le 10000 mètres voit encore une victoire du Néerlandais Ard Schenk (15 min 1,35 s), qui s’adjuge sa troisième médaille d’or. Mais son compatriote Cornelis Verkerk (15 min 4,70 s) lui a tenu la dragée haute.

Ski alpin

  • La descente est privée de l’Autrichien Karl Schranz, exclu des Jeux pour professionnalisme. Sur une des pistes du mont Eniwa, ils sont 45 à prendre le départ. Le Suisse Bernhard Russi, donnant l’impression de livrer un combat avec la pente, s’impose devant son compatriote Roland Collombin, deux autres Suisses se classant dans les six premiers.

Ski de fond

  • S’élançant en cinquante-quatrième position, le Suédois Sven-Åke Lundbäck (24 ans) force le train dès le départ et remporte le 15 kilomètres, avec plus d’une demi-minute d’avance sur le Soviétique Fiodor Simachev et le Norvégien Ivar Formo.

8 février 1972

Patinage artistique

  • L’élégant couple soviétique formé par Ludmila Beloussova et Oleg Protopopov a pris sa retraite sportive. Leurs compatriotes Irina Rodnina et Alexeï Oulanov, plus toniques, leur succèdent au palmarès olympique.

Ski alpin

  • Le résultat du slalom géant féminin est identique à celui de la descente: Marie-Thérèse Nadig (Suisse) s’impose devant Annemarie Proell (Autriche).

9 février 1972

Biathlon

  • Malgré deux fautes au tir, le Norvégien Magnar Solberg remporte, comme en 1968 à Grenoble, le 20 kilomètres. Alexandre Tikhonov (U.R.S.S.), très rapide sur les skis, n’est que quatrième car il a manqué quatre cibles.

Patinage de vitesse

  • Début des compétitions féminines de patinage de vitesse: Dianne Holum (États-Unis) s’adjuge le 1500 mètres devant trois Néerlandaises.

Ski de fond

  • Précédant la Finlandaise Marjatta Kajosmaa de 5 secondes, la Soviétique Galina Kulakova remporte le 5 kilomètres et obtient sa deuxième médaille d’or à Sapporo.

10 février 1972

Luge

  • En luge biplace, les Italiens Paul Hildgartner-Walter Plaikner et les Allemands de l’Est Horst Hörnlein-Reinhard Bredow sont premiers ex aequo à l’issue des deux manches (1 min 28,35 s). On attribue donc deux médailles d’or.

Patinage artistique

  • L’élégant Tchécoslovaque Ondrej Nepela (21 ans), champion d’Europe en 1969 et champion du monde en 1971, se montre le meilleur, tandis que le Français Patrick Péra est, comme à Grenoble en 1968, médaillé de bronze.

Patinage de vitesse

  • L’Américaine Anne Henning remporte nettement le 500 mètres (43,33 s), devant les Soviétiques Vera Krasnova (44,01 s) et Lioudmila Titova (44,45 s).

Ski alpin

  • Dans le slalom géant masculin, le Norvégien Erik Håker a réalisé une belle première manche la veille. Mais le jeune Italien Gustavo Thoeni (21 ans), troisième de cette première manche, garde son sang-froid. Alors qu’Håker est éliminé, il réalise le deuxième temps de la seconde manche et, le tout additionné, il est médaillé d’or, devant les Suisses Eddy Bruggmann et Willy Mattle.

Ski de fond

  • Pål Tyldum (Norvège) remporte le 50 kilomètres devant son compatriote Magne Myrmo et le Soviétique Viacheslav Vedenine.

11 février 1972

Biathlon

  • Nette victoire de l’U.R.S.S. dans le relais 4 fois 7,5 kilomètres.

Patinage de vitesse

  • Monika Pflug (R.F.A.) gagne le 1000 mètres.

Saut à skis

  • La compétition de saut à skis sur le grand tremplin attire de nouveau la foule, laquelle espère un autre exploit japonais: on compte quarante mille spectateurs. Mais le vent porte le Polonais Wojciech Fortuna dans la première manche: il retombe à 111 mètres. À l’issue de la seconde manche, dans laquelle il ne réalise que 87,5 mètres, il conserve un infime avantage sur le Suisse Walter Steiner (0,1 point), qui se pose à 103 mètres, et l’Allemand de l’Est Rainer Schmidt (0,6 point), qui atterrit à 101 mètres. Le meilleur des Japonais, Yukio Kasaya, déséquilibré par le vent dans la seconde manche (85 m), ne se classe que septième.

Ski alpin

  • L’Américaine Barbara Cochran s’adjuge le slalom spécial avec 2 centièmes de seconde d’avance sur Danielle Debernard (17 ans), remarquable; avec Florence Steurer, troisième, elle évite une déroute française en ski alpin.

12 février 1972

Bobsleigh

  • Les Suisses, conduits par Jean Wicki, sont champions olympiques de bob à quatre.

Patinage de vitesse

  • La dernière épreuve de patinage de vitesse, le 3000 mètres féminin, voit une belle victoire de Stien Kaiser (Pays-Bas), qui précède Dianne Holum (États-Unis) de plus de 6,5 s.

Ski de fond

  • Lancée par Lioubov Mukhacheva et Alevtina Olyunina, Galina Kulakova conclut victorieusement le relais 3 fois 5 kilomètres pour l’U.R.S.S.: trois courses, trois médailles d’or, Galina Kulakova est la reine du ski de fond à Sapporo.

13 février 1972

Hockey sur glace

  • Fin du tournoi de hockey sur glace, qui a débuté le 3 février. Celui-ci est privé du Canada, qui a déclaré forfait, considérant que les hockeyeurs soviétiques et tchécoslovaques sont des professionnels déguisés. Au terme d’un mini-championnat, l’U.R.S.S. (quatre victoires, un match nul contre la Suède) s’impose nettement, devant les États-Unis et la Tchécoslovaquie.

Ski alpin

  • Surprise dans le slalom masculin: l’Espagnol Francisco Fernández-Ochoa, remarquable dans la première manche, appliqué dans la seconde, remporte l’épreuve devant les deux Italiens du petit village de Trafoi, Gustavo et Rolando Thoeni, qui sont cousins.

Ski de fond

  • Dans le relais 4 fois 10 kilomètres, les Soviétiques précèdent les Norvégiens de 10 secondes; les Suisses, plus loin, arrachent la médaille de bronze aux Suédois.

Cérémonie de clôture

  • Les patineurs artistiques médaillés effectuent des figures libres avant la cérémonie de clôture, qui se déroule dans la patinoire couverte de Makomanai devant neuf mille spectateurs. Après les protocolaires défilés, des jeunes filles vêtues de bleu et blanc exécutent une danse d’adieu, puis se regroupent pour former les cinq anneaux olympiques et dessiner enfin l’inscription «Denver 76» en se séparant.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire