Sobriquets en athlétisme : A-B

Kriss AKABUSI (Grande-Bretagne)

  • Surnoms : The Man Killer of Track and Field (Le Tueur de l’athlétisme)

Kriss Akabusi, champion d’Europe (1990) et médaillé de bronze olympique (1992) du 400 mètres haies fut surnommé «The Man Killer of Track and Field» par ses compatriotes pour sa détermination.

Dave ALBRITTON (États-Unis)

  • Surnom : Le Précurseur

Dave Albritton fut surnommé «Le Précurseur» car il fut le premier sauteur en hauteur à populariser le rouleau ventral. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : C-D

Bill CARR (États-Unis)

  • Surnom : The Fastest Car in America (La Voiture la plus rapide des États-Unis)

Il s’agit bien sûr d’un jeu de mots entre son patronyme (Carr) et car. Mais, ironie du sort, le champion olympique du 400 mètres en 1932 à Los Angeles vit sa carrière brisée dès 1933 par un accident de voiture !

Henry CARR (États-Unis)

  • Surnom : La Machine la plus véloce jamais sortie de Detroit

Voici un surnom curieux et original pour le champion olympique du 200 mètres en 1964 à Tokyo. Né à Detroit (Michigan), La Mecque de l’automobile (car), il fut surnommé ainsi en raison de son patronyme (Carr), en un jeu euphonique. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : E-F-G

Jonathan EDWARDS (Grande-Bretagne)

  • Surnom : Le Goéland

Le champion olympique du triple saut en 2000 fut surnommé Le Goéland à l’occasion des Championnats du monde de Göteborg, en 1995. Lors de la finale, il devint le premier homme à dépasser les 18 mètres. Ce jour-là, il semblait «planer». Il s’agit bien sûr d’une référence au livre de Richard Bach Jonathan Livingstone le goéland, adapté au cinéma par Hall Bartlett.

Hicham EL GUERROUJ (Maroc)

  • Surnom : Le Prince du désert

Le merveilleux miler marocain, double champion olympique (1500 m, 5000 m) en 2004, avait l’habitude de préparer sa saison en s’entraînant durement dans le désert marocain. Ses succès lui ont valu d’être surnommé Le Prince du désert, notamment par la presse française. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : H-I

Gunder HAEGG (Suède)

  • Surnom : Gunder The Wonder (Gunder le Magnifique)

L’homme qui multiplia les records du monde en demi-fond dans les années 1940 était adulé par ses compatriotes, qui le surnommèrent Gunder The Wonder (Gunder le Magnifique).

 Archie HAHN (États-Unis)

  • Surnom : The Milwaukee Meteor (La Comète de Milwaukee)

Champion olympique des 60, 100 et 200 mètres à Saint Louis en 1904, Archie Hahn était réputé pour ses départs rapides. Imbattable à Saint Louis, il devint pour ses compatriotes The Milwaukee Meteor (La Comète de Milwaukee). Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : J-K

Bershawn JACKSON (États-Unis)

  • Surnom : Batman

Bershawn Jackson, spécialiste du 400 mètres haies, champion du monde en 2005, 2007 et 2011, fut surnommé Batman par ses compatriotes en 2003-2004 : il semblait le plus apte à contester la supériorité du Dominicain Felix Sanchez, surnommé Superman. Bataille de superhéros ?

 Colin JACKSON (Grande-Bretagne)

  • Surnoms : La Couleuvre, The Shaker (Le Trembleur)

Colin Jackson, recordman du monde du 110 mètres haies (1993), fut surnommé La Couleuvre pour sa curieuse manie au départ. Il faisait toujours des étirements en souplesse qui évoquaient le mouvement d’une couleuvre. Il fut également surnommé, de manière moins sympathique, The Shaker (Le Trembleur) par la presse britannique, car il échouait souvent lors des grands rendez-vous : ainsi, il ne fut jamais champion olympique. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : L-M

Jules LADOUMÈGUE (France)

  • Surnom : Julot

Dans les années 1920 et 1930, tous les «Jules» populaires étaient surnommé Julot. Jules Ladoumègue, le plus célèbre athlète français de l’époque, n’échappa point à la règle. Il raconte lui-même que, le 5 octobre 1930, les clameurs du public du stade Jean-Bouin scandant «Julot! Julot!» l’ont grandement aidé à battre le record du monde du 1500 mètres. Un surnom pour un record?

Walter LANG (Grande-Bretagne)

  • Surnom : L’Épouvantail

Walter Lang, athlète professionnel, fut une vedette du demi-fond lors de matchs-exhibitions dont les Britanniques étaient friands à la fin du XIXe siècle. Il terrorisait ses concurrents, d’où son surnom, L’Épouvantail. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : N-O

Catherine NDEBERA (Kenya)

  • Surnom : Catherine The Great (La Grande Catherine)

En 2005, Catherine Ndebera remporte le marathon de Boston pour la quatrième fois. Elle devient immédiatement, pour les médias américains, Catherine The Great (La Grande Catherine).

Imre NEMETH (Hongrie)

  • Surnom : Le Moustique

Champion olympique du lancer du marteau aux Jeux de Londres en 1948, Imre Nemeth s’impose grâce à sa technique, et non pas grâce à son physique, car il était d’un gabarit inférieur à nombre de ses rivaux. Il fut surnommé pour cela Le Moustique. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : P-Q

Charles PADDOCK (États-Unis)

  • Surnoms : L’Homme le plus rapide du monde, L’Homme volant, L’Américain aux talents les plus variés

Charles Paddock fut surnommé L’Homme le plus rapide du monde ou L’Homme volant par la presse américaine dans les années 1920, quand il détint les records du monde du 100 yards et du 100 mètres. Son dernier surnom, L’Américain aux talents les plus variés, vient du fait qu’il a battu 14 records du monde sur plusieurs distances et qu’il terminait ses courses en… effectuant un saut censé lui faire gagner quelques centièmes de seconde sur le fil.

Melvyn PATTON (États-Unis)

  • Surnoms : La Peau sur les os, Pell Mell

Melvyn Patton, sprinter californien, recordman du monde du 100 yards en 1947, fut surnommé La Peau sur les os en raison d’une relative maigreur (1,85 m, 70 kg) pour un sprinter. Il fut par ailleurs surnommé Pell Mell par son entraîneur de l’université de Californie du Sud, Dean Cromwell. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : R-S

Paula RADCLIFFE (Grande-Bretagne)

  • Surnom : La Grande Blonde aux chaussettes longues

Paula Radcliffe, recordwoman du monde du marathon, courrait toujours avec des bas de contention. La presse française la surnomma affectueusement La Grande Blonde aux chaussettes longues. Il s’agit bien sûr d’un clin d’œil au film d’Yves Robert Le Grand Blond avec une chaussure noire.

Marc RAQUIL (France)

  • Surnom : Le Grand Blond

Marc Raquil, médaillé de bronze sur 400 mètres et champion du monde du relais 4 fois 400 mètres en 2003, a été surnommé Le Grand Blond par les journalistes en raison de ses cheveux teints en blond. Lire la suite

Sobriquets en athlétisme : T-U-V-W-X-Y-Z

Earl THOMSON (Canada)

  • Surnom : Le Magicien des haies

Champion olympique du 110 mètres haies en 1920 à Anvers, Earl Thomson avait été le premier homme à réaliser moins de 15 secondes sur cette épreuve (14 s 4/5). Surtout, il fut le premier vrai technicien de cette discipline, notamment en raccourcissant son mouvement entre chaque haie, et en attaquant plus efficacement l’obstacle. Pour les historiens du sport, il devint Le Magicien des haies

Jim THORPE (États-Unis)

  • Surnoms : Wa Tho Huck (Sentier brillant), The Man of Bronze (Le Chevalier du stade)

Jim Thorpe, champion olympique du pentathlon et du décathlon des Jeux de Stockholm en 1912, qui sera disqualifié pour professionnalisme, était un sang-mêlé, descendant des Indiens Algonquins. C’est pourquoi il fut nommé Wa Tho Huck (Sentier brillant) dans sa tribu. Par la suite, il connut l’honneur de voir sa vie retracée dans un film de Michael Curtiz, The Man of Bronze (Le Chevalier du stade), où Burt Lancaster interprétait son personnage alors que lui-même jouait le rôle de son grand-père, Aigle noir. Lire la suite