Gotthard HANDRICK (1908-1978)

Pentathlète allemand

1936HANDRICKGotthard Handrick réalisa en quelque sorte une première. En effet, en 1936, aux Jeux Olympiques de Berlin, il remporta la compétition de pentathlon moderne, une discipline présente aux Jeux depuis 1912 et qui avait toujours vu la victoire d’un Suédois. Il brilla notamment en équitation, en escrime et en tir, des épreuves au caractère militaire. Lire la suite

Gösta LILLIEHÖÖK (1884-1974)

Pentathlète suédois

1912PENTATHLONGösta Lilliehöök fut, en 1912 à Stockholm, le premier champion olympique de pentathlon moderne, une épreuve imaginée par Pierre de Coubertin. Il devançait quatre compatriotes et inaugurait une tradition suédoise, puisque les Suédois remporteront tous les titres olympiques (sauf en 1936) jusqu’à l’avènement de l’école hongroise en 1960.

©Pierre LAGRUE



Hans-Gunnar LILJENWALL (1941- )

Champion suédois de pentathlon moderne

1968DOPAGEHans-Gunnar Liljenwall figure ici au titre de l’olympisme inattendu pour une raison pourtant et malheureusement trop commune, mais il réalisa une première à sa manière. En effet, Hans-Gunnar Liljenwall fut le premier sportif disqualifié pour dopage aux Jeux Olympiques. Lire la suite

L’épée truquée de Boris Onischenko en 1976

Tricheur numéro un…

1976ONISHEn toute chose, notamment en matière de sport, il faut paraît-il un classement. Et le magazine The Observer a établi le classement des plus grands tricheurs de l’histoire du sport. À la première place figure le champion soviétique de pentathlon moderne Boris Onischenko. Il a obtenu cette distinction pour son comportement aux Jeux Olympiques de Montréal, en 1976: il avait truqué le système électrique de son épée. Boris Onischenko avait installé un système équivalant à un interrupteur, placé sous le grip de la poignée, qui lui permettait de faire allumer la table de marque sans exercer de pression sur la pointe de l’arme, et donc sans toucher l’adversaire. La supercherie fut découverte, et Boris Onischenko fut exclu de la famille olympique. Boris Onischenko sera exclu de l’Armée rouge par Leonid Brejnev lui-même.

©Pierre LAGRUE



Élodie Clouvel et Pierre de Coubertin

clouvel

Un pied-de-nez au baron…

Élodie Clouvel a remporté la médaille d’argent dans la compétition de pentathlon moderne des Jeux Olympiques de Rio en 2016. On peut voir dans cet exploit un malicieux clin d’œil à l’olympisme de Pierre de Coubertin. On le sait, Pierre de Coubertin était opposé à la participation des femmes aux Jeux Olympiques. Lire la suite

Boris ONISCHENKO (1937- )

Pentathlète soviétique

pour onishenko1Boris Onischenko était un brillant champion de pentathlon moderne. Aux Jeux Olympiques, il fut médaillé d’argent par équipes en 1968, médaillé d’or par équipes et médaillé d’argent à titre individuel en 1972. Mais Boris Onischenko s’est en fait réellement rendu célèbre en 1976, aux Jeux de Montréal, de la plus curieuse des manières. Lire la suite

Patton participa aux Jeux Olympiques de 1912

Les premières armes d’un général…

soldat (2)George Patton, le général qui s’illustra lors de la Seconde Guerre mondiale, notamment à la tête de la 3e armée des États-Unis, participa aux Jeux Olympiques. En 1912, à Stockholm, il prit la cinquième place du pentathlon moderne. La performance mérite d’être soulignée, car Patton fut le seul «étranger» à s’intercaler entre six Suédois.

©Pierre LAGRUE