1928-Jeux Olympiques d’été d’Amsterdam

1928Amsterdam

2 juin 1921

  • Lors de la dix-neuvième session du Comité international olympique (C.I.O.), tenue à Lausanne, Paris est désignée ville d’accueil des Jeux Olympiques de 1924. En contrepartie de son désistement demandé par Pierre de Coubertin, Amsterdam obtient les Jeux de 1928.

28 mai 1925

  • Le Belge Henri de Baillet-Latour succède à Pierre de Coubertin à la présidence du C.I.O.

26 mai 1928

Hockey sur gazon

  • L’Inde bat les Pays-Bas en finale (3 buts à 0).

13 juin 1928

Football

  • La finale, le 10 juin, s’est terminée par un match nul entre l’Uruguay et l’Argentine (1-1). Trois jours plus tard, les deux équipes se retrouvent donc à l’Olympisch Stadion. Cette fois, l’Uruguay, dont les joueurs (José Leandro Andrade, Héctor Scarone, Pedro Cea…) font toujours des merveilles, l’emporte (2-1).

27 juillet 1928

  • Les athlètes français, conduits par Paul Méricamp, secrétaire général de la Fédération française d’athlétisme, souhaitent reconnaître les installations du stade olympique. L’irascible gardien de ce stade leur en interdit l’entrée. Les choses s’enveniment et le planton porte la main au visage de Paul Méricamp. Bagarres et bousculades s’ensuivent… L’incident prend des proportions démesurées. Les Français ne participeront pas à la cérémonie d’ouverture, et les ministères des Affaires étrangères français et néerlandais devront intervenir pour éviter l’incident diplomatique.

28 juillet 1928

Cérémonie d’ouverture

  • En l’absence de la reine Wilhelmine, la cérémonie d’ouverture est présidée par le prince consort Hendrik. Dans l’Olympisch Stadion, les Grecs apparaissent en tête du défilé de toutes les délégations, à l’exception de la délégation française qui boycotte la cérémonie en raison de l’incident survenu la veille. Le footballeur néerlandais Henry Denis prête le serment des athlètes (le sauteur en hauteur Pierre Lewden devra prêter, au nom de ses camarades français, un serment olympique séparé). Pour la première fois, la flamme olympique brûlera dans une vasque durant deux semaines.

29 juillet 1928

Athlétisme

  • Dans le 10000 mètres, la lutte entre les Finlandais Paavo Nurmi et Ville Ritola est intense. Ritola se porte en tête et tente de lâcher son rival, mais Nurmi attaque à deux tours de l’arrivée, résiste au rush de son compatriote dans les derniers mètres et s’impose (30 min 18,8 s, record olympique), devant Ritola à 0,6 s.
  • Le concours du lancer du poids est magnifique. Alors que le record du monde de l’Allemand Emil Hirschfeld se situe à 15,79 m, l’Américain Herman Brix, qui deviendra acteur de cinéma sous le nom de Bruce Bennett, réussit déjà 15,75 m dans les épreuves de qualification, Hirschfeld répliquant (15,72 m). Mais, en finale, John Kuck (États-Unis) lance l’engin à 15,87 m à son deuxième essai, s’attribuant la médaille d’or et le record du monde.
  • Robert King (États-Unis) est le seul sauteur en hauteur à franchir 1,94 m: il est champion olympique. Le Français Claude Ménard obtient la médaille de bronze (1,91 m).

Haltérophilie

  • Le Français Roger François est champion olympique dans la catégorie des poids moyens (335 kg aux trois mouvements, record du monde).
  • L’Égyptien El Sayed Mohamed Nosseir, vainqueur chez les mi-lourds (355 kg, record du monde) devant le Français Louis Hostin (352,5 kg), offre à son pays la première médaille d’or de son histoire.

30 juillet 1928

Athlétisme

  • Le Canadien Percy Williams gagne le 100 mètres (10,8 s). Le premier des Américains, Frank Wykoff, ne se classe que quatrième.
  • Le 400 mètres haies voit la victoire de David Burghley (Grande-Bretagne), qui maîtrise sa finale.
  • Patrick O’Callaghan lance le marteau à 51,39 m et devient le premier champion olympique de l’Irlande indépendante.

Escrime

  • L’Italie remporte l’épreuve de fleuret par équipes devant la France.

31 juillet 1928

Athlétisme

  • Comme en 1924 à Paris, le Britannique Douglas Lowe remporte le 800 mètres. La sixième place du Français Séra Martin, qui avait battu le record du monde quelques semaines plus tôt, constitue une grande déception.
  • L’Américain Edward Hamm remporte le concours de saut en longueur.
  • L’athlétisme féminin fait son entrée aux jeux Olympiques. Betty Robinson (États-Unis), qui participe pour la quatrième fois seulement à une compétition d’athlétisme, remporte le 100 mètres (12,2 s, record du monde égalé) en devançant deux Canadiennes d’un demi-mètre.
  • Toujours chez les femmes, Halina Konopacka (Pologne) lance le disque à 39,62 m, battant son propre record du monde, et s’adjuge la médaille d’or.

31 juillet-4 août 1928

Pentathlon moderne

  • Le Suédois Sven Thofelt, en légère difficulté dans la course à pied et le saut d’obstacles équestre, remporte néanmoins la médaille d’or, devant son compatriote Bo Lindman, pénalisé par de mauvaises performances dans les épreuves de tir et d’escrime.

1er août 1928

Athlétisme

  • Sur 200 mètres, Percy Williams place une belle accélération dans les 20 derniers mètres, laquelle déconcerte le favori allemand Helmut Körnig, finalement troisième. Le Canadien s’impose (21,8 s) et réalise donc le doublé 100-200 mètres.
  • Sydney Atkinson (Afrique du Sud) remporte le 110 mètres haies (14,8 s) devant trois Américains (les quatre premiers se tiennent en 1 dixième de seconde).
  • Le perchiste Sabin Carr (États-Unis) améliore le record olympique (4,20 m) et s’adjuge la médaille d’or.
  • Clarence Houser (États-Unis) remporte le concours de lancer du disque grâce à son jet réussi durant les épreuves de qualification (47,32 m, record olympique).

Escrime

  • Au fleuret individuel, après deux journées de compétitions épuisantes, le Français Lucien Gaudin affronte en barrage Erwin Casmir (Allemagne) et Giulio Gaudini (Italie). Vainqueur de Casmir (5-1), Gaudin est mené 4-2 par Gaudini. Il trouve la force de revenir: 4-4, la dernière touche sera décisive. Gaudini attaque, Gaudin pare, riposte, porte la cinquième touche. Gaudin (42 ans) remporte enfin une médaille d’or olympique à titre individuel.

Lutte libre

  • L’Estonien Osvald Käpp obtient la médaille d’or dans la catégorie des poids légers, alors que le Français Charles Pacôme, vainqueur du tournoi pour la deuxième place, est médaillé d’argent.

2 août 1928

Athlétisme

  • Sur 1500 mètres, le Français Jules Ladoumègue (22 ans) est pris dans la tenaille finlandaise. Il porte une attaque dans le dernier tour, dépasse Eino Purje, semble devoir s’imposer, mais Harri Larva surgit, refait le terrain perdu, dépasse Ladoumègue à 40 mètres de l’arrivée et remporte la course.
  • Le Suédois Erik Lundqvist remporte le concours de lancer du javelot (66,60 m, record olympique).
  • En réalisant 15,21 m au triple saut, Mikio Oda apporte au Japon sa première médaille d’or olympique.
  • Le 800 mètres voit la victoire de l’Allemande Lina Radke (2 min 16,8 s, record du monde), devant la Japonaise Kinue Hitomi (2 min 17,6 s). Deux concurrentes, épuisées, s’affalent sur la piste une fois la ligne d’arrivée franchie. Certains adversaires de l’athlétisme féminin vont monter en épingle cette défaillance et déclencher une campagne de presse. Le C.I.O. rayera cette épreuve du programme féminin.

3 août 1928

Athlétisme

  • Sur 5000 mètres, le Finlandais Ville Ritola prend le meilleur sur son compatriote Paavo Nurmi, fatigué, et le Suédois Edvin Wide (14 min 41,2 s).
  • Le Canadien James Ball se trouve en tête du 400 mètres et tourne la tête pour toiser ses concurrents: Ray Barbuti (États-Unis) le déborde et s’impose (47,8 s).

4 août 1928

Athlétisme

  • Les Finlandais jouent la course d’équipe dans le 3000 mètres steeple: Toivo Loukola démarre tranquillement au quatrième tour. Paavo Nurmi décide de ne pas le suivre et, avant la fin du cinquième tour, Loukola compte 60 mètres d’avance sur tous ses concurrents. Loukola remporte la médaille d’or, devant Nurmi et Ove Andersen, finlandais lui aussi. Les Français Henri Dartigues et Lucien Duquesne, piégés par cette stratégie, sont cinquième et sixième.

5 août 1928

Athlétisme

  • Le Français Boughera El Ouafi force l’allure à partir du vingt-huitième kilomètre du marathon, passe un à un tous ses adversaires, puis résiste au retour du Chilien Miguel Plaza. Boughera El Ouafi, ouvrier chez Renault à Billancourt, devient champion olympique.
  • Les États-Unis remportent les relais 4 fois 100 mètres (41 s) et 4 fois 400 mètres (3 min 14,2 s, record du monde) masculins.
  • Victoire des Canadiennes dans le relais 4 fois 100 mètres (48,4 s, record du monde).
  • La jolie Canadienne Ethel Catherwood, qui sera élue «Miss J.O.», bat le record du monde du saut en hauteur (1,595 m) et s’adjuge la médaille d’or.

Lutte gréco-romaine

  • Le Suédois Rudolf Svensson, médaillé d’argent chez les mi-lourds en 1924, s’impose cette fois chez les lourds.
  • Vainqueur chez les mi-lourds, l’Égyptien Ibrahim Moustafa confirme la timide émergence du sport en Égypte.

6 août 1928

Escrime

  • Le Français Lucien Gaudin survole la compétition individuelle d’épée et s’impose devant son compatriote Georges Buchard.

Natation

  • Le Suédois Arne Borg remporte le 1500 mètres nage libre, devant l’Australien «Boy» Charlton et l’Américain «Buster» Crabbe.
  • Le 400 mètres féminin voit, comme à Paris en 1924, le succès de Martha Norelius (États-Unis): elle s’impose en 5 min 42,8 s (record du monde).

7 août 1928

Cyclisme sur piste

  • Roger Beaufrand (France) bat Antoine Mazairac (Pays-Bas) en finale de la compétition de vitesse.
  • Willy Falck Hansen (Danemark), médaillé de bronze en vitesse, remporte l’épreuve du kilomètre.
  • La finale de la poursuite de 4 kilomètres voit une nette victoire des Italiens sur les Néerlandais.

Cyclisme sur route

  • Le Danois Henry Hansen s’impose en devançant de près de 8 minutes le Britannique Frank Southall. Le classement par équipes, par addition des temps, offre au Danemark une autre médaille d’or.

8 août 1928

Gymnastique

  • Cinq pays participent au premier concours général féminin par équipes organisé aux Jeux, qui voit une très nette victoire des Néerlandaises.

Natation

  • Le Japonais Yoshiyuki Tsuruta gagne le 200 mètres brasse en 2 min 48,8 s (record olympique). Aucun Américain n’a réussi à se qualifier pour la finale.

Plongeon

  • Le petit Peter Desjardins (1,60 m), né au Canada mais qui représente les États-Unis, s’impose au tremplin. Le 11, il remportera le haut-vol.

9 août 1928

Natation

  • L’Argentin Alberto Zorrilla cause la surprise en remportant le 400 mètres nage libre, devant Charlton, Borg et Crabbe.
  • L’Allemande Hilde Schrader, dont le bouton de la patte du maillot a sauté et qui nage toute l’épreuve maillot ouvert, gagne le 200 mètres brasse. Elle sourit et refait son maillot avant de se hisser sur la plage d’arrivée devant un public surpris mais séduit par sa grâce…
  • George Kojac (États-Unis) bat record du monde du 100 mètres dos (1 min 8,2 s) et s’adjuge l’or.

Voile

  • Dans la classe 8 mètres, Virginie Hériot, skipper, et son équipage, sur l’Aile-VI, remportent une belle médaille d’or. Virginie Hériot devient la première femme championne olympique dans un équipage masculin.
  • La Norvège s’impose dans la classe 6 mètres. Un des quatre équipiers est le prince Olav, le futur roi Olav V de Norvège.

10 août 1928

Aviron

  • Le skiff voit la victoire du solide Australien de 22 ans Henry Pearce (1,88 m, 95 kg), qui devance l’Américain Kenneth Myers de près de 10 secondes. En quart de finale, Pearce, très supérieur à ses rivaux, s’était même permis de couper son effort pour laisser passer une famille de canards.
  • L’Américain Paul Costello, associé à Charles McIlvaine, remporte sa troisième médaille d’or consécutive en double-scull.
  • En deux de pointe avec barreur, les frères Hans et Karl Schöchlin (Suisse) devancent les frères Armand et Édouard Marcelle (France).
  • Le huit est l’occasion d’une magnifique lutte entre l’équipage américain de l’université de Californie et les rameurs anglais. Les Américains s’imposent pour moins de 2 secondes.

Gymnastique

  • Georges Miez (Suisse) remporte le concours général individuel devant son compatriote Hermann Hänggi. Par équipes, la victoire va aussi à la Suisse.

11 août 1928

Boxe

  • Les Italiens (3 médailles d’or) et les Argentins (2 médailles d’or, pour Victor Avendano chez les mi-lourds et Arturo Rodríguez chez les lourds) se distinguent.

Équitation

  • Charles Pahud de Mortanges (Pays-Bas), sur Macroix, gagne le concours complet, à titre individuel et par équipes.

Escrime

  • Le Hongrois Odön Vitéz Tersztyánszky s’adjuge l’épreuve individuelle au sabre.

Natation

  • L’Américain Johnny Weissmuller s’impose dans le 100 mètres nage libre en 58,6 s (record olympique).
  • L’équipe des États-Unis, avec Weissmuller, améliore le record du monde du relais 4 fois 200 mètres (9 min 36,2 s) et obtient l’or.
  • Albina Osipowich (États-Unis) remporte le 100 mètres nage libre devant sa compatriote Eleanor Garatti.
  • La Néerlandaise Maria Braun (17 ans) devance deux Britanniques dans le 100 mètres dos.

12 août 1928

Équitation

  • Frantisek Ventura (Tchécoslovaquie), sur Eliot, remporte le saut d’obstacles, devant Pierre Bertran de Balanda (France), sur Papillon. L’Espagne s’impose par équipes.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire