2016-Jeux Olympiques d’été de Rio de Janeiro

2016-Rio

2 octobre 2009

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Copenhague, désigne Rio de Janeiro ville d’accueil des Jeux d’été de 2016, au troisième tour de scrutin (66 voix contre 32 pour Madrid). Malgré les pressions de McDonald’s en faveur de Chicago et de Juan Antonio Samaranch, président d’honneur du C.I.O., qui soutenait Madrid, la candidature brésilienne a séduit les «cardinaux», sans doute touchés par l’émouvant discours du président Luís Inácio Lula da Silva.

5 août 2016

Cérémonie d’ouverture

  • Au Maracanã, le spectacle met à l’honneur la richesse de la culture populaire brésilienne. La musique permet de découvrir l’identité du Brésil (Aquele abraço, de Gilberto Gil; A Garota de Ipanema, de Tom Jobim, les voix des favelas; Pais Tropical de Jorge Ben Jor). L’histoire du pays est joliment racontée: insectes en structures métalliques vivant dans l’épaisse forêt amazonienne, caravelles européennes accostant sur les côtes brésiliennes, esclaves venus d’Afrique. Le défilé des 207 délégations est l’occasion de lancer un appel à protéger la Terre du réchauffement climatique en sauvegardant la forêt amazonienne. Le président par intérim Michel Temer ouvre les Jeux sous les sifflets du public. Enfin, Vanderlei de Lima, héros malheureux du marathon des Jeux d’Athènes en 2004, embrase la vasque olympique.

6 août 2016

Tir

  • La première championne olympique est Américaine: à Deodoro, Virginia Thrasher s’impose à la carabine à 10 mètres en prenant le meilleur sur la Chinoise Du Li.
  • Première médaille d’or de l’histoire olympique du Vietnam: Hoang Xuan Vinh remporte l’épreuve au pistolet à 10 mètres. Felipe Almeida Wu offre déjà une médaille, en argent, au Brésil.

Cyclisme sur route

  • Sur un parcours très exigeant, qui s’achève sur le circuit Vista Chinesa à Gávea, Greg Van Avermaet, à l’attaque toute la journée, apporte à la Belgique une médaille d’or attendue depuis la victoire d’André Noyelle aux Jeux d’Helsinki en 1952. Il s’impose devant Jakob Fuglsang (Danemark) et Rafal Majka (Pologne). Vincenzo Nibali (Italie), alors en tête, puis Julian Alaphilippe (France), qui tour à tour semblaient pouvoir s’imposer, ont chuté dans la descente finale.

Escrime

  • À la Carioca Arena, la Hongroise Emese Szasz (33 ans) bat la jeune Italienne Rossella Fiamingo (15-13), championne du monde en 2014 et en 2015, en finale de la compétition individuelle d’épée, et devient championne olympique.

Haltérophilie

  • Au Riocentro, la Thaïlandaise Sopita Tanasan s’adjuge l’or dans la catégorie des moins de 48 kg.

Judo

  • À la Carioca Arena 2, la petite Paula Pareto saute dans les bras de tous ses proches à l’issue de sa victoire en finale face à Jeong Bo-kyeong (Corée du Sud): l’Argentine n’avait jamais touché l’or olympique en judo.
  • Malgré le scandale du dopage d’État en Russie, les judokas russes ont été autorisés à participer aux Jeux. Dans la catégorie des moins de 60 kg, Beslan Mudranov s’impose en finale face au Kazakh Yeldos Smetov, en prolongation.

Natation

  • À l’Estádio Aquático Olímpico de Barra, Le Japonais Kosuke Hagino remporte le 400 m 4 nages (4 min 6,05 s). Il devance de peu l’Américain Chase Kalisz (4 min 6,54 s) et un autre Japonais, Daiya Seto. La suprématie américaine olympique dans cette épreuve durait depuis les Jeux d’Atlanta en1996.
  • On peut féliciter le jeune Australien Mack Horton (20 ans), qui remporte le 400 mètres devant le favori chinois Sun Yang, suspendu pour dopage en 2014.
  • La Hongroise Katinka Hosszu remporte le 400 m 4 nages en pulvérisant le record du monde (4 min 26,36 s), détenu depuis les Jeux de Londres par la Chinoise Ye Shiwen (4 min 28,43 s), laquelle n’a pas réussi à se qualifier pour la finale.
  • Les Australiennes (Emma McKeon, Brittany Elmslie, Bronte Campbell, Cate Campbell) s’imposent dans le relais 4 fois 100 mètres (3 min 30,65 s, record du monde).

Tir à l’arc

  • Au sambodrome Marquês de Sapucaí, La Corée du Sud remporte la compétition masculine par équipes, en dominant nettement les États-Unis en finale (6 points à 0).

7 août 2016

Cyclisme sur route

  • En tête de la course en ligne, la Néerlandaise Annemiek Van Vleuten chute lourdement dans la descente finale. Sa compatriote Anna Van der Breggen remporte la médaille d’or. À l’arrivée, les larmes de cette dernière sont dues autant à l’émotion de la victoire qu’à l’inquiétude.

Escrime

  • L’Italien Daniele Garozzo, vainqueur en finale de l’Américain Alexander Massialas (15-11), devient champion olympique de fleuret. En fleuret, l’or échappait à l’Italie depuis la victoire d’Alessandro Puccini en 1996.

Haltérophilie

  • La Taïwanaise Hsu Shu-Ching, médaillée d’argent en 2012 à Londres, l’emporte dans la catégorie des moins de 53 kg.
  • Le Chinois Qingquan Long, champion olympique en 2008 à Pékin s’impose dans la catégorie des moins de 56 kg (307 kg aux 2 mouvements, record olympique). Il devance le Nord-Coréen Om Yun-Chol, médaillé d’or en 2012 à Londres.

Judo

  • Le Kosovo, intégré au sein du Comité international olympique (C.I.O.) en 2016, obtient sa première médaille d’or: dans la catégorie des moins de 52 kg, Majlinda Kelmendi bat en finale l’Italienne Odette Giuffrida. Porte-drapeau du Kosovo durant la cérémonie d’ouverture, elle avait participé aux Jeux de Londres en 2012 sous les couleurs de l’Albanie. Déception pour la Française Priscilla Gneto, disqualifiée sur une décision discutable dès son premier combat.
  • Dans la catégorie des moins de 66 kg, le jeune Italien Fabio Basile (21 ans) inflige un ippon au favori sud-coréen An Ba-ul

Natation

  • Sarah Sjöström (Suède) remporte le 100 mètres papillon en battant le record du monde (55,48 s).
  • L’impressionnante Américaine Katie Ledecky écrase le 400 mètres: elle s’adjuge l’or en pulvérisant le record du monde (3 min 56,46 s). Elle devance sa dauphine, la Britannique Jazmin Carlin, de près de 5 secondes.
  • Record du monde (57,13 s) et médaille d’or pour le Britannique Adam Peaty dans le 100 mètres brasse. Tous ses rivaux sont relégués à plus de 1,5 s.
  • Formidable Michael Phelps: vainqueur du relais 4 fois 100 mètres avec ses coéquipiers Caeleb Dressel, Ryan Held et Nathan Andrian, l’Américain s’adjuge sa dix-neuvième médaille d’or olympique. La France (Mehdy Metella, Fabien Gilot, Florent Manaudou, Jérémy Stravius) est médaillée d’argent. Pour le relais français, invaincu depuis 2012, cette médaille a une saveur aigre-douce.

Plongeon

  • Au Parque Aquático Maria Lenk, les Chinoises Shi Tingmao et Wu Minxia s’imposent au tremplin de 3 mètres synchronisé (345,60 points), loin devant les Italiennes Tania Cagnotto et Francesca Dallape (313,83 points), et les Australiennes Maddison Keeney et Anabelle Smith (299,19 points).

Tir

  • La Chinoise Mengxue Zhang remporte la compétition de tir au pistolet à 10 mètres.
  • L’Australienne Catherine Skinner bat la Néo-Zélandaise Natalie Rooney en finale de la compétition à la fosse olympique.

Tir à l’arc

  • Les Sud-Coréennes battent les Russes en finale et remportent la compétition par équipes.

8 août 2016

Escrime

  • La Fédération internationale a autorisé la Russie à participer aux épreuves d’escrime. Les sabreuses russes ne laissent pas passer leur chance, et remportent l’or et l’argent dans la compétition individuelle: en finale, Yana Egorian bat Sofia Velikaya (15-14).

Gymnastique

  • À l’HSBC Arena, les Japonais, emmenés par Kohei Uchimura, enlèvent le concours par équipes, devant les Russes et les Chinois.

Haltérophilie

  • Domination des Thaïlandaises dans la catégorie des moins de 58 kg: Sukanya Srisurat s’impose devant sa compatriote Pimsiri Sirikaew.
  • Côté masculin, en moins de 62 kg, victoire du Colombien Oscar Albeiro Figueroa Mosquera.

Judo

  • Rio s’enflamme pour Rafaela Silva. En s’imposant dans la catégorie des moins de 57 kg, elle offre au Brésil une première médaille d’or.
  • Le Japonais Shohei Ono, impérial toute la journée, s’impose dans la catégorie des moins de 73 kg, battant en finale l’Azerbaïdjanais Rustam Orujov sur ippon.

Natation

  • Sun Yang (Chine) remporte le 200 mètres (1 min 44,65 s), devant le Sud-Africain Chad Le Clos (1 min 45,20 s) et l’Américain Conor Dwyer (1 min 45,23 s). Le Chinois est sifflé par le public sur le podium.
  • Le 100 mètres dos voit la victoire de l’Américain Ryan Murphy (51,97 s, record olympique), devant le Chinois Jiayu Chu et un autre Américain, David Plummer. Le Français Camille Lacourt, sixième, ne récoltera jamais la médaille olympique.
  • La Hongroise Katinka Hosszu, déjà victorieuse du 400m 4 nages, obtient une nouvelle médaille d’or: elle remporte le 100 mètres dos (58,44 s), devant l’Américaine Kathleen Baker (58,75 s), la Canadienne Kylie Masse et la Chinoise Fu Yuanhui étant troisièmes ex aequo (58,76 s).
  • Lilly King (États-Unis) gagne le 100 mètres brasse (1 min 4,93 s). La Russe Yulia Efimova, suspendue pour dopage, exclue dans un premier temps des Jeux, mais autorisée à participer après appel devant le Tribunal arbitral du sport, obtient la médaille d’argent. Plusieurs champions dénonceront la présence de la Russe, suspendue pour dopage, à Rio, laquelle est huée sur le podium.

Plongeon

  • En haut-vol synchronisé, les Chinois Chen Aisen et Lin Yue écrasent la concurrence.

Rugby

  • Le rugby, absent des Jeux depuis 1924, fait son retour au programme sous sa forme à 7. La finale féminine voit la victoire de l’Australie sur la Nouvelle-Zélande (24-17). Les Françaises se classent sixièmes.

Tir

  • Le Croate Josip Glasnovic remporte l’or à la fosse olympique, à l’issue d’une victoire en barrage face à l’Italien Giovannni Peliello.
  • Carabine à 10 mètres à air comprimé: victoire de l’Italien Niccolò Campriani devant l’Ukrainien Serhiy Kulish.

9 août 2016

Canoë-kayak

  • Première finale de canoë-kayak en eaux vives, à l’Estádio de Canoagem Slalom. Le slalom est bien une spécialité française: Denis Gargaud Chanut, rapide et précis, s’impose en C1 et succède à Tony Estanguet au palmarès.

Équitation

  • La première médaille d’or française vient de l’équitation: au Centre national équestre, Thibaut Vallette, Mathieu Lemoine, Astier Nicolas et Karim Florent Laghouag remportent le concours complet par équipes. Dans la foulée, Astier Nicolas s’adjuge l’argent à titre individuel, Michael Jung (Allemagne) obtenant, comme à Londres en 2012, la médaille d’or.

Escrime

  • Incroyable retournement de situation en finale de l’épée masculine: mené 14-10, le jeune Sud-Coréen Park Sang-young (20 ans) renverse l’expérimenté Hongrois Gésa Imre (41 ans) et empoche l’or (15-14). Le Français Gautier Grumier obtient le bronze.

Gymnastique

  • Les bondissantes Américaines, conduites par la sensationnelle Simone Biles, remportent le concours général par équipes (184,897 points), devançant nettement les Russes (176,688 points) et les Chinoises (176,003 points).

Haltérophilie

  • Médaille d’or et record du monde (262 kg) pour la Chinoise Deng Wei dans la catégorie des moins de 63 kg.
  • Le Chinois Shi Zhiyong est champion olympique en moins de 69 kg.

Judo

  • Khasan Khalmurzaev (Russie) bat Travis Stevens (États-Unis) sur ippon en finale et s’adjuge l’or en moins de 81 kg.
  • Tina Trstenjak (Slovénie), petite boule de nerf, immobilise la Française Clarisse Agbegnenou et s’impose sur ippon en finale dans la catégorie des moins de 63 kg.

Natation

  • Kathy Ledecky (États-Unis) remporte le 200 mètres, devant Sarah Sjöstrom (Suède) et Emma McKeon (Australie).
  • Dans le 200 mètres 4 nages, la Hongroise Katinka Hosszu (2 min 6,58 s, record olympique) résiste au retour de la Britannique Siobhan-Marie O’Connor (2 min 6,88 s) et s’adjuge une nouvelle médaille d’or à Rio.
  • Incroyable Michael Phelps! L’Américain s’impose dans le 200 mètres papillon et obtient sa vingtième médaille d’or olympique. Il reste quelques minutes seul dans le bassin sous les acclamations d’un public conquis et respectueux.
  • «Jamais 20 sans 21» pourrait être une devise pour Michael Phelps: une heure et demie après son triomphe personnel, il gagne le relais 4 fois 200 mètres avec l’équipe des États-Unis.

Plongeon

  • Le haut-vol synchronisé voit la victoire des Chinoises Chen Ruolin et Liu Huixia.

Tir

  • Anna Korakaki (20 ans), victorieuse de la compétition au pistolet à 25 mètres, apporte à la Grèce la première médaille d’or de son histoire en tir.

10 août 2016

Aviron

  • Le vent souffle sur le Lagoa Rodrigo de Freitas, ce qui oblige les organistateurs à reporter les premières finales.

Canoë-kayak

  • En K1, alors que l’expérience est souvent prépondérante, le jeune Britannique Joseph Clarke (23 ans) prend sa chance et s’impose devant le Slovène Peter Kauzer et le Tchèque Jiri Prskavec.

Cyclisme sur route

  • L’expérimentée Américaine Kristin Armstrong (42 ans) remporte pour la troisième fois consécutivement la course contre la montre olympique. La médaille d’argent obtenue par la Russe Olga Zabelinskaïa (36 ans), récemment suspendue pour dopage, ne réjouit personne.
  • Émotion: le Suisse Fabian Cancellara (35 ans), qui va prendre sa retraite sportive, gagne la course contre la montre, comme en 2008 à Pékin. Il devance nettement le Néerlandais Tom Dumoulin (à 47 s) et le Britannique Christopher Froome (à 1 min 2 s), récent vainqueur du Tour de France.

Escrime

  • Déjà champion olympique à Londres en 2012, Áron Szilágyi (Hongrie) obtient une nouvelle médaille d’or dans la compétition individuelle de sabre.
  • Fin de l’hégémonie olympique italienne dans la compétition individuelle de fleuret féminin, qui durait depuis 2000: en finale, la jeune Russe Inna Deriglazova (26 ans) bat l’expérimentée Italienne Elisa Di Francisca (33 ans), championne olympique à Londres en 2012, sur le fil (13-12).

Gymnastique

  • Magnifique duel dans le concours individuel masculin. Jusqu’à la dernière rotation, l’Ukrainien Oleg Verniaiev et le Japonais Kohei Uchimura, champion olympique en 2012, sont au coude-à-coude. Le Japonais est finalement couronné (92,365 points) devant l’Ukrainien (92,266 points). Le Britannique Max Whitlock est médaillé de bronze (90,641 points)

Haltérophilie

  • La Chinoise Xiang Yanmei s’impose dans la catégorie des moins de 69 kg.
  • Côté masculin, dans la catégorie des moins de 77 kg, Nijat Rahimov apporte au Kazakhstan une première médaille d’or à Rio. Pour ce faire, il bat le record du monde à l’épaulé-jeté (214 kg). Il devance le Chinois Xiaojun Lyu, champion olympique à Londres en 2012, qui avait battu le record du monde à l’arraché (177 kg). Les deux hommes sont crédités de 379 kg au total des deux mouvements. Le Kazakh est déclaré vainqueur au poids de corps (il pèse 76,19 kg, le Chinois (76,83 kg). L’Égyptien Mohamed Mahmoud est médaillé de bronze.

Judo

  • La Japonaise Haruka Tachimoto est sacrée championne olympique dans la catégorie des moins de 70 kg. Elle domine en finale la Colombienne Yuri Alvear, sur une immobilisation qui lui vaut ippon.
  • Le jeune Japonais Mashu Baker (21 ans) s’impose dans la catégorie des moins de 90 kg en battant en finale le Géorgien Varlam Liparteliani sur yuko

Natation

  • Coup de tonnerre dans le 100 mètres masculin. Le très jeune Australien Kyle Chalmers (18 ans), parti lentement, remonte tous ses rivaux et s’impose (47,58 s), devant le surprenant Belge Pieters Timmers (47,80 s) et le favori Américain Nathan Adrian (47,85 s), champion olympique en 2012. Déception dans le clan français: Jérémy Stravius et Clément Mignon ne s’étaient pas qualifiés pour la finale.
  • Le 200 mètres brasse voit la surprenante victoire de Dmitriy Balandi (2 min 7,46 s): jamais un Kazakh n’avait été couronné champion olympique en natation. II devance l’Américain Josh Prenot et le Russe Anton Chupkov.
  • L’Espagnole Mireira Belmonte remporte le 200 mètres papillon (2 min 4,85 s) devant l’Australienne Madeline Groves (2 min 4,88 s) et la Japonaise Natsumi Hoshi (2 min 5,25 s).
  • Kathy Ledecky, remarquable, conclut le relais 4 fois 200 mètres féminin et offre aux États-Unis la médaille d’or.

Plongeon

  • Surprise dans la compétition au tremplin à 3 mètres synchronisé: les Britanniques Jack Laugher et Chris Mears s’imposent devant les Américains Sam Dorman et Mike Hixon, alors que les favoris chinois Qin Kai et Cao Yuan, doubles champions olympiques, doivent se contenter du bronze. La Chine, qui visait le grand chelem en plongeon, est donc en échec.

Tennis de table

  • La Chinoise Ding Ning s’impose en simple, battant en finale sa compatriote Li Xiaoxia au terme d’une partie acharnée (4 sets à 3).

Tir

  • Fehaid Al-Deehani, un Koweïtien qui concourt sous la bannière olympique tout comme les réfugiés, remporte la compétition au double trap. Cette victoire ne constituerait-elle pas un vrai symbole de l’esprit olympique?
  • Au pistolet à 50 mètres, victoire du Sud-Coréen Jin-Jong-ho.

11 août 2016

Aviron

  • Comme à Londres en 2012, les Néo-Zélandais Hamish Bond et Eric Murray s’imposent en deux sans barreur.
  • Le deux de couple est familial: les frères croates Martin et Valent Sinkovic s’adjugent l’or.
  • Les Suisses remportent le quatre sans barreur poids légers, les Français étant médaillés de bronze.

Canoë-kayak

  • L’Espagnole Maialen Chourraut remporte l’épreuve de slalom K1.
  • En C2, le slalom sourit aux Slovaques Ladislav Skantar et Peter Skantar, deux cousins. Les Français Gautier Klauss et Matthieu Péché sont médaillés de bronze.

Cyclisme sur piste

  • Au vélodrome de Barra, les très véloces Britanniques Philip Hindes, Jason Kenny et Callum Skinner s’imposent dans l’épreuve de vitesse par équipes (42,440 s, record olympique). Les Français Grégory Baugé, François Pervis et Michaël D’Almeida obtiennent la médaille de bronze, ce qui constitue une déception. Un malaise pointe au sein de la délégation française de cyclisme sur piste.

Escrime

  • Les Roumaines battent les Chinoises en finale (44-38) et remportent la compétition d’épée par équipes.

Gymnastique

  • La tonique Simone Biles (États-Unis), mariant acrobaties, charme et sens artistique, séduit les juges et subjugue le public: elle remporte le concours général, devant sa compatriote Aly Raisman et la Russe Aliya Mustafina. Elle confirme son statut d’icône.

Judo

  • L’Américaine Kayla Harrison, déjà titrée en 2012 à Londres, remporte une nouvelle médaille d’or dans la catégorie des moins de 78 kg, en battant en finale la Française Audrey Tcheuméo.
  • Côté masculin, Lukas Krpalek (République tchèque) s’impose dans la catégorie des moins de 100 kg. Le Français Cyrille Maret, remarquable, connaît son heure de gloire en s’adjugeant une médaille de bronze.

Natation

  • Le 200 mètres dos voit la victoire de Ryan Murphy (États-Unis).
  • Michael Phelps (États-Unis) remporte le 200 mètres 4 nages pour la quatrième fois consécutivement. Il continue d’écrire sa légende.
  • Résultat rare dans le 100 mètres nage libre féminin: l’Américaine Simone Manuel et la Canadienne Penny Oleksiak sont premières ex aequo (52,70 s, record olympique).
  • Victoire de la Japonaise Rie Kaneto dans le 200 mètres brasse. La Russe Yulia Efimova, s’adjuge la médaille d’argent. Elle est une nouvelle fois huée sur le podium.

Rugby

  • Jour historique pour les Fidji. Les rugbymen des îles, qui proposent un jeu chatoyant, puissant dynamique, écrasent les Britanniques en finale (43-7). Ils deviennent sur-le-champ des héros nationaux, car jamais un Fidjien n’avait obtenu un titre olympique.

Tennis de table

  • Finale entre Chinois dans le simple messieurs: Ma Long domine Zhang Jike (4-0), champion olympique à Londres en 2012.

Tir

  • L’épreuve de tir à la carabine 3 positions voit la victoire de l’Allemande Barbara Engleder, qui bat en finale la Chinoise Zhang Binbin.

Tir à l’arc

  • La Sud-Coréenne Chang Hye-jin remporte la compétition individuelle en dominant en finale l’Allemande Lisa Unruh.

12 août 2016

Athlétisme

  • Les compétitions d’athlétisme débutent par un coup de tonnerre. L’Éthiopienne Almaz Ayana s’adjuge l’or dans le 10000 mètres en pulvérisant le record du monde détenu depuis 1993 par la Chinoise Wang Junxia et qu’on pensait inaccessible (29 min 17,45 s contre 29 min 31,78 s). Elle s’impose devant la Kenyane Vivian Cheruiyot (29 min 32,53 s) et une autre Éthiopienne, Tirunesh Dibaba (29 min 42,56 s), championne olympique en 2008 et 2012. Dans cette course folle, les 13 premières ont battu leur record personnel.
  • Grâce à un jet de 20,63 m à son sixième et dernier essai, Michelle Carter (États-Unis) prive Valerie Adams (20,42 m à son deuxième essai), championne olympique en 2008 et 2012, d’une nouvelle médaille d’or.
  • Les marcheurs chinois se distinguent dans le 20 kilomètres: Wang Zhen s’impose devant Cai Zelin.

Aviron

  • Les Néerlandaises Ilse Paulis et Maaike Head s’imposent en deux de couple poids légers.
  • Le deux sans barreur voit la victoire des Britanniques Helen Glover et Heather Stanning, devant les Néerlandaises Genevieve Behrent et Rebecca Scown.
  • Ils faisaient partie des favoris de la compétition de deux de couple poids légers. Les Français Pierre Houin et Jérémie Azou répondent présents: ils s’adjugent la médaille d’or en résistant au retour des Irlandais Gary O’Donovan et Paul O’Donovan.
  • Succès de la Grande-Bretagne en quatre sans barreur masculin.

Cyclisme sur piste

  • Les Chinoises (Gong Jinjie et Zhong Tianshi) remportent la vitesse par équipes.
  • Les Britanniques Ed Clancy, Steven Burke, Owain Doull et Bradley Wiggins s’imposent en poursuite par équipes, en établissant un sensationnel record du monde (3 min 50,265 s). Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France en 2012, obtient sa cinquième médaille d’or olympique.

Escrime

  • La Russie bat la France en finale de la compétition masculine de fleuret par équipes (45-41).

Haltérophilie

  • La Nord-Coréenne Rim Jong-sim, championne olympique à Londres en 2012 dans la catégorie des moins de 69 kg, s’impose cette fois dans la catégorie des moins de 75 kg.
  • Médaille d’or et record du monde (396 kg aux 2 mouvements) pour l’Iranien Kianoush Rostami dans la catégorie des moins de 85 kg.

Judo

  • Exploit de la Française Émilie Andéol. Dans la catégorie des plus de 78 kg, elle bat en finale la Cubaine Idalys Ortíz (ippon), championne olympique à Londres en 2012, et obtient la plus inattendue des médailles d’or. Elle verse d’émouvantes larmes.
  • Il était attendu. Il a encore répondu présent le jour J, à l’heure H. Porte-drapeau de la délégation française, invaincu depuis 6 ans, Teddy Riner bat en finale le Japonais Hisayoshi Harasawa, incapable de porter la moindre attaque. Comme à Londres en 2012, il est champion olympique dans la catégorie reine, celle des plus de 100 kg. Le colosse guadeloupéen affiche déjà le plus beau palmarès du judo international.

Natation

  • Déception pour Florent Manaudou. Grand favori du 50 mètres, champion olympique à Londres en 2012, le Français doit laisser la victoire au vétéran américain Anthony Ervin (35 ans), champion olympique en 2000 à Sydney, pour un centième de seconde (21,40 s contre 21,41 s).
  • Vainqueur du 100 mètres papillon en 50,39 s (record olympique), Joseph Schooling est le premier sportif de Singapour couronné champion olympique. Sa victoire lui vaut une prime de 1 million de dollars promise par le gouvernement singapourien. Fait rare, ils sont trois à occuper la deuxième marche du podium: Michael Phelps (États-Unis), Chad Le Clos (Afrique du Sud) et Laszlo Cseh (Hongrie) sont crédités du même temps (51,14 s).
  • L’Américaine Katie Ledecky remporte le 800 mètres en battant le record du monde (8 min 4,79 s). La Britannique Jazmin Carlin, deuxième (8 min 16,17 s), est devancée de près de 12 secondes.
  • Le 200 mètres dos voit la victoire de l’Américaine Maya DiRado, devant la Hongroise Katinka Hosszu.

Tennis

  • Les Espagnols Rafael Nadal et Marc López battent les Roumains Florin Mergea et Horia Tecau en finale du double messieurs

Tir

  • L’Allemand Henri Junghänel s’impose dans la compétition de tir couché à la carabine à 50 mètres.
  • Les Italiennes brillent en skeet: Diana Bacosi bat en finale Chiara Caneiro.

Tir à l’arc

  • Belle médaille d’argent pour le Français Jean-Charles Valladont, battu en finale par le Sud-Coréen Ku Bon-chan (7-3).

Trampoline

  • La Canadienne Rosannagh MacLennan, déjà couronnée championne olympique en 2012 à Londres, remporte une nouvelle médaille d’or.

13 août 2016

Athlétisme

  • Comme à Londres en 2012, le Britannique Mo Farah remporte le 10000 mètres (27 min 5,17 s), malgré le train d’enfer mené par les coureurs africains. Paul Tanui (Kenya) est médaillé d’argent, Tamirat Tola (Éthiopie) obtient le bronze.
  • Dans le concours de saut en longueur, Jeff Henderson (États-Unis) réussit 8,38 m à son sixième et dernier essai et arrache la médaille d’or au Sud-Africain Luvo Manyonga (8,37 m à son cinquième essai). Le Britannique Greg Rutherford, champion olympique en 2012 à Londres, est médaillé de bronze (8,29 m).
  • Robert Harting (Allemagne), champion olympique à Londres en 2012 et triple champion du monde (2009, 2011, 2013), n’a pas réussi à se qualifier pour la finale du concours de lancer du disque. Mais un Harting peut en cacher un autre: grâce à un jet de 68,37 m à son sixième et dernier essai, son frère, Christoph Harting, s’adjuge la médaille d’or aux dépens du Polonais Piotr Malachowski (67,55 m à son troisième essai). Il se dit que les frères Harting ne s’apprécient guère, et que l’aîné ne se réjouit du succès du cadet qu’en façade.
  • Elaine Thompson (Jamaïque) remporte le 100 mètres (10,71 s), devant l’Américaine Tori Bowie (10,83 s), alors que Shelly-Ann Fraser (Jamaïque), couronnée à Pékin en 2008 puis à Londres en 2012, doit se contenter de la médaille de bronze (10,86 s).
  • L’heptathlon réserve une surprise: Nafissatou Thiam (Belgique) réussit le concours de sa vie (6810 points). Elle empoche la médaille d’or, devant la Britannique Jessica Ennis-Hill (6775 points), l’égérie des Jeux de Londres en 2012.

Aviron

  • Le skiff sourit à l’Australie: Mahé Drysdale, déjà champion olympique à Londres en 2012, s’impose dans la course masculine; Kim Brennan remporte l’épreuve féminine.
  • Le huit voit la victoire de la Grande-Bretagne, côté masculin, et des États-Unis côté féminin.
  • Les compétitions d’aviron s’achèvent. Elles ont pâti des conditions météorologiques changeantes sur le Lagoa Rodrigo de Freitas, dont les eaux n’étaient pas totalement dépolluées. En outre, le site ne pouvait accueillir que 6000 spectateurs, et les épreuves n’ont guère passionné les Brésiliens. La Grande-Betragne s’est adjugée 5 médailles, dont 3 en or.

Cyclisme sur piste

  • La Grande-Bretagne continue sa moisson au vélodrome: Katie Archibald, Laura Trott, Elinor Barker et Joanna Rowsel remportent la poursuite par équipes en battant le record du monde (4 min 13,260 s).
  • En keirin, la jeune Néerlandaise Elis Ligtlee (22 ans) prive la Grande-Bretagne d’une nouvelle médaille d’or: elle s’impose devant Becky James (Grande-Bretagne) et l’expérimentée Australienne Anna Meares (32 ans).

Escrime

  • Les sabreuses russes dominent nettement les Ukrainiennes en finale de la compétition par équipes (45-30).

Haltérophilie

  • Le solide Iranien Sohrab Moradi s’impose dans la catégorie des moins de 94 kg.

Natation

  • L’Italien Gregorio Paltrinieri remporte le 1500 mètres, devant l’Américain Connor Jaeger et un autre Italien, Gabriele Detti. Le Chinois Sun Yang n’avait pas réussi à se qualifier pour la finale.
  • La Danoise Pernille Blume remporte le 50 mètres (24,07 s).
  • Vingt-troisième médaille d’or olympique pour Michael Phelps, vainqueur du relais 4 fois 100 mètres 4 nages avec l’équipe des États-Unis (3 min 27,95 s, record olympique). Au départ, Ryan Murphy a battu le record du monde du 100 mètres dos (51,85 s)
  • Les Américaines imitent leurs homologues masculins et remportent le relais 4 fois 100 mètres 4 nages, dernière épreuve dans la piscine de Rio. Les États-Unis ont largement dominé les compétitions de natation, s’adjugeant 33 médailles, dont 16 en or.

Tennis

  • Énorme surprise dans le simple dames: Monica Puig s’impose en finale face à l’Allemande Angelique Kerber et offre à Porto Rico la première médaille d’or olympique de son histoire.

Tir

  • Dans l’épreuve de tir rapide au pistolet à 25 mètres, le Français Jean Quiquampoix (20 ans) obtient une belle médaille d’argent, battu seulement par l’impeccable Allemand Christian Reitz.
  • Le skeet voit la victoire de l’Italien Gabriel Rossetti. Médaille de bronze pour le Koweïtien Abdullah Al-Rashidi, qui participe aux Jeux sous la bannière olympique, car le Comité olympique de son pays est suspendu par le C.I.O.

Trampoline

  • Victoire du Biélorusse Uladzislau Hancharou, qui devance le bondissant Chinois Dong, champion olympique à Londres en 2012.

14 août 2016

Athlétisme

  • Dans la matinée, le marathon féminin voit la victoire de Jemima Sumgong (Kenya), devant Eunice Kirwa (Bahreïn) et Mare Dibaba (Éthiopie).
  • Formidable exploit du Sud-Africain Wayde Van Niekerk: il remporte le 400 mètres en battant le record du monde (43,03 s), détenu depuis 1999 par l’Américain Michael Johnson (43,19 s), que personne n’avait approché.
  • Mais, une demi-heure plus tard, tout le monde a oublié l’exploit de Wayde Van Niekerk, car c’est le moment du départ du 100 mètres masculin, et le public a les yeux de Chimène pour Usain Bolt. Malgré un départ moyen, le Jamaïquain déborde l’Américain Justin Gatlin et remporte le 100 mètres pour la troisième fois consécutivement aux Jeux Olympiques, ce qui constitue un exploit inédit. La performance chronométrique (9,81 s) est modeste pour la star, mais peu importe. Le Canadien Andre De Grasse est médaillé de bronze, alors que le Français Jimmy Vicaut se classe septième.
  • L’Amérique du Sud est à l’honneur dans le concours de triple saut féminin: victoire de la Colombienne Caterine Ibargüen (15,17 m) devant la Vénézuélienne Yulimar Rojas (14,98 m).

Boxe

  • Première finale au Riocentro: jackpot pour Hasanboy Dusmatov (Ouzbékistan), vainqueur dans la catégorie des mi-mouche (moins de 49 kg). En plus de sa médaille d’or, il recevra la prime de 800000 euros promise par le gouvernement de son pays à tous ses champions olympiques de Rio.

Cyclisme sur piste

  • Les Britanniques continuent de régner au vélodrome: dans la compétition de vitesse individuelle, Jason Kenny, déjà vainqueur à Londres en 2012, s’impose en finale face à son compatriote Callum Skinner. Les Français déçoivent une nouvelle fois: Grégory Baugé a été éliminé en quart de finale, alors que François Pervis avait disparu dès le premier tour.

Escrime

  • Dernière journée pour l’escrime à l’Arena Carioca 3. Les Français Daniel Jerent, Yannick Borel, Gauthier Grumier et Jean-Michel Lucenay, costauds face aux Hongrois en demi-finale (45-40), dominateurs en finale contre les Italiens (45-31), remportent la compétition d’épée par équipes et offrent à la France une médaille d’or olympique attendue depuis 8 ans.

Golf

  • Absent du programme olympique depuis 1904, le golf fait son retour. Mais, côté masculin, la compétition n’a guère passionné les meilleurs joueurs du monde, qui ne se sont pas déplacés à Rio. Justin Rose (Grande-Bretagne) s’adjuge la médaille d’or. Il succède au palmarès au Canadien George Seymour Lyon, vainqueur à Saint Louis en 1904.

Gymnastique

  • Finale de l’épreuve des exercices au sol: victoire du Britannique Max Whitlock.
  • Doublé britannique au cheval-d’arçons: Max Whitlock s’impose devant Louis Smith.
  • La magnifique démonstration de l’Américaine Simone Biles à la poutre lui vaut une indiscutable médaille d’or.
  • Aliya Mustafina (Russie) s’impose aux barres asymétriques.

Haltérophilie

  • Dans la catégorie des plus de 75 kg, la Chinoise Meng Suping a semblé en difficulté. Mais elle parvient à s’imposer (307 kg aux 2 mouvements), de peu devant la Nord-Coréenne Kim Kuk-hyang (306 kg).

Lutte gréco-romaine

  • À l’Olympic Training Center à Barra da Tijuca, le Cubain Ismael Borrero Molina l’emporte dans la catégorie des moins de 59 kg.
  • Les Russes ont été autorisés à participer aux Jeux par la Fédération internationale. Roman Vlasov, déjà champion olympique en 2012 à Londres, remporte de nouveau la médaille d’or chez les moins de 75 kg.

Plongeon

  • Doublé des Chinoises au tremplin à 3 mètres: Shi Tingmao s’impose devant He Zi.

Tennis

  • Le double dames voit la victoire des Slovaques Ekaterina Makarova et Elena Vesnina sur les Suissesses Timea Bacsinszky et Martina Hingis (35 ans).
  • Deux paires des États-Unis s’affrontent en finale du double mixte: Bethanie Mattek-Sands et Jack Sock battent difficilement Venus Williams et Rajeev Ram.
  • Déjà couronné à Londres en 2012, le Britannique Andy Murray est de nouveau champion olympique. Il bat en finale l’Argentin Juan Martin Del Potro (3-1).

Tir

  • La compétition de tir à la carabine à 50 mètres 3 positions est remportée par l’Italien Niccolo Campriani, déjà couronné champion olympique à Londres en 2012. Le Français Alexis Raynaud est médaillé de bronze.

Voile

  • Médaille d’or pour le Néerlandais Dorian Van Rijsselberghe dans la compétition de planche à voile. Le Français Pierre Le Coq obtient le bronze.
  • Impériale et stratège dans la medal race, la véliplanchiste Charline Picon apporte à la France une magnifique médaille d’or.

15 août 2016

Athlétisme

  • La Polonaise Anita Wlodarczyk remporte le concours de lancer du marteau en battant le record du monde (82,29 m).
  • Dans le 3000 mètres steeple, Ruth Jebet, une Kenyane naturalisée représentant le Bahreïn, prend les devants dès le début de la course et ne sera pas rejointe. Elle obtient la médaille d’or (8 min 59,75 s).
  • Dans le concours de saut à la perche, le Français Renaud Lavillenie franchit toutes ses barres au premier essai, jusqu’à 5,98 m, et semble devoir être, comme à Londres en 2012, champion olympique. Mais le Brésilien Thiago Braz da Silva tente une impasse osée, et il réussit l’exploit de sa vie en effaçant 6,03 m, lui dont le record personnel était de 5,93 m. Renaud Lavillenie doit donc franchir 6,08 m pour obtenir l’or. Sous les sifflets d’un public ignorant des choses de l’athlétisme et qui semble assister à un match de football, il échoue et doit se contenter d’une médaille d’argent au goût amer.
  • Comme à Londres en 2012, David Rudisha (Kenya) remporte le 800 mètres (1 min 42,15 s). Il devance l’Algérien Taoufik Makhloufi (1 min 42,61 s) et l’Américain Clayton Murphy (1 min 42,93 s). Le Français Pierre-Ambroise Bosse, qui a joué crânement sa chance, termine quatrième (1 min 43,41 s). La fraîcheur de sa réaction au micro des journalistes, spontanée et amusante, réjouit les téléspectateurs français.
  • Shaunae Miller (Bahamas) a-t-elle chuté volontairement à l’arrivée du 400 mètres, afin que sa ligne d’épaules se situe un peu plus en avant? Toujours est-il qu’elle est médaillée d’or (49,44 s), devant l’Américaine Allyson Felix (49,51 s).

Boxe

  • Dans la catégorie des poids lourds (moins de 91 kg), le Russe Evgeny Tishchenko bat en finale le Kazakh Vassiliy Levit. Ce dernier semblait pourtant mériter la médaille d’or, et le verdict est plus que controversé.

Cyclisme sur piste

  • L’Italien Elia Viviani remporte l’omnium, devant le Britannique Mark Cavendish, qui vient de se distinguer en remportant 4 étapes sur le Tour de France 2016, et le Danois Lasse Norman Hansen, champion olympique à Londres en 2012.

Équitation

  • Le concours de dressage sourit aux femmes, qui occupent les trois places sur le podium. La Britannique Charlotte Dujardin, déjà couronnée championne olympique à Londres en 2012, s’impose devant les Allemandes Isabell Werth et Kristina Bröring-Sprehe. Par équipes, la médaille d’or va à l’Allemagne.

Gymnastique

  • Elefthérios Petroúnias (Grèce) s’impose aux anneaux.
  • Le Nord-Coréen Ri Se-gwang est médaillé d’or au saut de cheval.
  • Surprise à la poutre: la Néerlandaise Sanne Wevers devance les Américaines Lauren Hernandez et Simone Biles, pénalisée pour un léger déséquilibre durant l’exécution de son difficile programme.

Haltérophilie

  • Ruslan Nurudinov (Ouzbékistan) remporte la médaille d’or dans la catégorie des moins de 105 kg (431 kg au total des 2 mouvement). Comme tous les Ouzbeks médaillés d’or, il recevra la prime de 800000 euros promise par le gouvernement de son pays.

Lutte gréco-romaine

  • Le Russe Davit Chakvetadze s’impose dans la catégorie des moins de 85 kg.
  • Le Cubain Mijaín López continue son règne. Déjà médaillé d’or en 2008 à Pékin et en 2012 à Londres, il remporte un troisième titre olympique consécutif dans la catégorie reine, celle des poids lourds (moins de 130 kg). À 34 ans, il rejoint le Russe Alexandre Kareline dans la légende.

Natation en eau libre

  • Le 10 kilomètres voit la victoire de la Néerlandaise Sharon Van Rouwendaal. Pour la deuxième place, la Française Aurélie Muller et l’Italienne Rachele Bruni sont à la lutte. Aurélie Muller touche la première et est médaillée d’argent… Très provisoirement, car l’Italie porte réclamation, estimant qu’Aurélie Muller a gêné Rachele Bruni. La réclamation est entendue, Rachele Bruni récupère la médaille d’argent, et Aurélie Muller est disqualifiée.

Voile

  • Medal races en laser radial. Côté masculin Tom Burton (Australie) obtient l’or. Côté féminin, victoire finale de Marit Bouwmeester (Pays-Bas), médaillée d’argent à Londres en 2012.

16 août 2016

Athlétisme

  • Le Jamaïquain Omar McLeod remporte le 110 mètres haies (13,05 s), devant l’Espagnol d’origine cubaine Orlando Ortega (13,17 s) et le Français Dimitri Bascou (13,24 s), qui a pourtant heurté le dernier obstacle. Chose rare, aucun Américain ne figure sur le podium.
  • Doublé américain dans le concours de triple saut: Christian Taylor, champion olympique à Londres en 2012 et champion du monde en 2015, s’impose (17,86 m) devant Will Claye (17,76 m). La médaille de bronze va au Chinois Dong Bin (17,58 m).
  • Derek Drouin (Canada) remporte le concours de saut en hauteur (2,38 m), devant le Qatarien Mutaz Essa Barshim (2,36 m) et l’Ukrainien Bohdan Bondarenko (2,33 m).
  • Surprise dans le 1500 mètres féminin: Faith Kipyegon (Kenya) s’impose devant la recordwoman du monde Genzebe Dibaba (Éthiopie). Jennifer Simpson (États-Unis) obtient la médaille de bronze.
  • Dans le concours de lancer du disque, la Croate Sandra Perkovic, championne olympique en 2012 à Londres, ne valide qu’un jet, le deuxième, à 69,21 m. Cela lui suffit pour s’adjuger l’or. Mélina Robert-Michon (38 ans) bat le record de France (66,73 m) et obtient la plus méritée des médailles d’argent, dans une spécialité délaissée dans l’Hexagone.

Badminton

  • Finale chinoise en double mixte: Zhang Nan et Zhao Yunlei, déjà vainqueurs à Londres en 2012, s’imposent contre Xu Chen et Majin (2-0)

Boxe

  • Dans la catégorie des poids légers, le pugiliste brésilien Robson Conceição domine en finale le jeune Français Sofiane Oumiha (21 ans), heureux de sa médaille d’argent obtenue à l’issue d’un beau tournoi.

Canoë-kayak

  • Premières finales de courses en ligne sur le site de Lagoa Rodrigo de Freitas. Déjà champion olympique en 2012 à Londres, l’Allemand Sebastian Brendel remporte le 1000 mètres C1.
  • En 1000 mètres K1, victoire de l’Espagnol Marcus Walz.
  • Déjà quatre fois championne du monde, championne olympique à Londres en 2012, grande favorite, Lisa Carrington (Nouvelle-Zélande) s’impose dans le 200 mètres K1.
  • Gabriella Szabó et Danuta Kozák (Hongrie) remportent le 500 mètres K2

Cyclisme sur piste

  • La finale de la compétition de keirin est marquée par de multiples incidents, et le départ est annulé deux fois. Il semble que le Britannique Jason Kenny aurait dû être disqualifié, mais les juges ont fait preuve de clémence. Toujours est-il que Jason Kenny remporte une nouvelle médaille d’or. Il repart de Rio avec 3 médailles d’or et, à 28 ans, il a déjà glané 6 médailles d’or aux Jeux.
  • Championne olympique de l’omnium à Londres en 2012, la Britannique Laura Trott (24 ans) remporte de nouveau la médaille d’or dans cette épreuve. Elle devance l’expérimentée Américaine Sarah Hammer (33 ans).
  • Surprise dans la compétition féminine de vitesse individuelle: le titre échappe à la Grande-Bretagne. En finale, l’Allemande Kristina Vogel, magnifique stratège, dompte Becky James. La seconde Britannique, Katy Marchant, obtient le bronze. La Grande-Bretagne a néanmoins obtenu 11 médailles, dont 6 en or, au vélodrome, assurant une mainmise sur la piste. Quant à la délégation française, qui prétendait rivaliser, elle repart quasi bredouille, et les différends entre les coureurs et le staff sont mis au jour.

Gymnastique

  • Belle démonstration de l’Ukrainien Oleg Verniaiev aux barres parallèles. Il obtient la médaille d’or.
  • Médaillé d’argent en 2012 à Londres, Fabian Hambüchen (Allemagne) obtient cette fois la médaille d’or à la barre fixe.
  • L’Américaine Simone Biles achève son récital brésilien par une magnifique prestation au sol, qui lui vaut une nouvelle médaille d’or. Simone Biles (19 ans) a obtenu 4 médailles d’or à Rio, et confirmé son statut de star.

Haltérophilie

  • Les Géorgiens sont des hommes forts. Chez les superlourds (plus de 105 kg), Lasha Talakhadze s’adjuge la médaille d’or en battant le record du monde aux deux mouvements (473 kg). Son compatriote Irakli Turmanidze est médaillé de bronze (448 kg), alors que l’Arménien Gor Minasyan est parvenu à s’intercaler (451 kg). L’Iranien Behdad Salimi, champion olympique à Londres en 2012, qui a battu le record du monde à l’arraché (216 kg), ne parvient pas à soulever la moindre barre à l’épaulé-jeté. Il n’est donc pas classé.

Lutte gréco-romaine

  • Davor Stefanek (Serbie) s’impose dans la catégorie des moins de 66 kg, à l’issue d’un combat serré avec l’Arménien Migran Arutyunyan en finale.
  • L’Arménien Artur Aleksanyan devient champion olympique dans la catégorie des moins de 98 kg.

Natation en eau libre

  • Ferry Weertman remporte le 10 kilomètres. Le jeune Français Marc-Antoine Olivier (20 ans) arrache la médaille de bronze au sprint.

Natation synchronisée

  • Médaille d’or pour le duo russe Natalia Ishchenko-Svetlana Romashina.

Plongeon

  • Le Chinois Cao Yuan, champion olympique de haut-vol synchronisé à Londres en 2012, est aussi à l’aise au tremplin de 3 mètres et en individuel: il remporte facilement la médaille d’or.

Tennis de table

  • Les Chinoises dominent nettement les Allemandes en finale de la compétition par équipes (3 victoires à 0).

Voile

  • Giles Scott (Grande-Bretagne) s’impose en finn.
  • En nacra 17, épreuve par équipes mixtes, l’Argentine (Santiago Lange, Cecilia Carranza Saroli) obtient l’or.

17 août 2016

Athlétisme

  • Le Kenyan Conseslus Kipruto, dominateur, remporte aisément le 3000 mètres steeple (8 min 3,28 s), devant l’Américain Evan Jager (8 min 4,28 s). Arrivé troisième, le Kenyan Ezekiel Kemboi est déclassé, et la médaille de bronze revient au Français Mahiedine Mekhissi-Benabbad, longtemps blessé et qui a surmonté les difficultés. Ce dernier aura donc été médaillé dans trois olympiades successives. Avant lui, un seul athlète français avait réussi cette performance: Alain Mimoun. Ce nom même dit bien la portée de l’exploit de Mahiedine Mekhissi-Benabbad, un champion qui demeure trop méconnu du grand public.
  • Après le 100 mètres, la Jamaïquaine Elaine Thompson remporte le 200 mètres (21,78 s), réalisant donc un doublé inédit chez les femmes depuis 1988. La Néerlandaise Dafne Schippers se classe deuxième (21,88 s).
  • Aux États-Unis, les épreuves de sélection sont impitoyables: Kendra Harrison, qui a battu en juillet le record du monde du 100 mètres haies (12,20 s) détenu depuis 1988 par la Bulgare Yordonkna Donkova, ne s’est pas qualifiée pour les Jeux. Cela n’empêche pas les Américaines de réaliser le triplé dans cette épreuve: Brianna Rollins (12,48 s) s’impose devant Nia Ali et Kristi Castlin.
  • L’Américaine Tianna Bartoletta remporte le concours de saut en longueur (7,17 m), devant sa compatriote Brittney Reese (7,15 m) et la Serbe Ivana Spanovic (7,08 m), déçue.

Badminton

  • Première finale dans le pavillon du Riocentro: le double mixte voit la victoire de Liliyana Natsir et Tontowi Ahmad (Indonésie) face à Chan Peng Soon et Goh Liu Ying (Malaisie).

Beach-volley

  • Déception à Copacabana: les Allemandes Laura Ludwig et Kira Walkenhorst battent nettement en finale les Brésiliennes Ágatha Bednarczuk et Bárbara Seixas (21-18, 21-14).

Boxe

  • Dans la catégorie des poids welter (moins de 69 kg), le Kazakh Daniyar Yeleussinov, vainqueur en demi-finale du Français Souleymane Cissokho, domine en finale le Kazakh Shakhram Giyasov.

Équitation

  • La délégation française continue de briller: Philippe Rozier, Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Pénélope Leprevost remportent le concours de saut d’obstacles par équipes. L’expérimenté britannique Nick Skelton (57 ans), montant Big Star, s’impose à titre individuel.

Lutte libre

  • La Japonaise Kaori Icho (moins de 58 kg) s’impose pour la quatrième fois consécutive aux Jeux Olympiques, ce qui constitue un exploit unique. Deux autres Japonaises sont médaillées d’or: Eri Tosaka (moins de 48 kg) et Sara Dosho (moins de 69 kg).

Taekwondo

  • Le Chinois Zhao Shuai bat le Thaïlandais Tawin Hanprab dans la catégorie des moins de 58 kg.
  • Côté féminin, en moins de 49 kg, la Sud-Coréenne Kim So-hui vient à bout de la Serbe Tijana Bogdanovic.

Tennis de table

  • La compétition masculine par équipes voit la victoire de la Chine sur le Japon (3 victoires à 1).

18 août 2016

Athlétisme

  • Les Américains dominent le concours de lancer du poids: Ryan Crouser (22,52 m, record olympique) s’impose devant son compatriote Joe Kovacs (21,78 m).
  • Kerron Clement (États-Unis) gagne le 400 mètres haies (47,73 s), devant le Kenyan Boniface Mucheru Tumuti (47,78 s) et le Turc Yasmani Copello (47,92 s).
  • Favori, l’Américain Ashton Eaton, champion olympique à Londres en 2012, champion du monde en 2013 et en 2015, remporte le décathlon (8893 points, record olympique). Le jeune Français Kévin Mayer (24 ans) obtient une magnifique médaille d’argent, en pulvérisant le record de France (8834 points). Dans cette discipline, aucun Français n’avait été médaillé aux Jeux depuis 1948.
  • L’Américaine Dalilah Muhammad remporte de belle manière le 400 mètres haies (53,13 s), devant la Danoise Sara Petersen (53,55 s).
  • La jeune Croate Sara Kolak (21 ans) cause la surprise en s’imposant au lancer du javelot (66,18 m).
  • La légère pluie et le temps frais en fin de soirée ne sont guère propices aux grandes performances dans le 200 mètres. Mais, quand Usain Bolt entre en piste, les étoiles scintillent dans les yeux des spectateurs. Le Jamaïquain semble déçu par son «chrono» à l’arrivée (19,78 s), mais il n’en remporte pas moins la médaille d’or pour la troisième fois consécutivement. Champion olympique 3 fois de suite aussi bien sur 100 que sur 200 mètres, Usain Bolt a dépassé tous ses devanciers dans la hiérarchie historique du sprint. Revenu fort en fin de course, le Français Christophe Lemaitre obtient une splendide médaille de bronze (20,12 s). Il est le premier sprinter français médaillé aux Jeux à titre individuel depuis Abdoulaye Seye en 1960. On aura une pensée pour le Britannique Adam Gemili, privé de la médaille de bronze par le Français pour 3 millièmes de seconde.

Badminton

  • Le double dames voit la difficile victoire en finale des Japonaises Misaki Matsutomo et Ayaka Takahashi sur les Danoises Christinna Pedersen et Kamilla Rytter Juhl (18-21, 21-9, 21-19).

Beach-volley

  • Copacabana s’enflamme: les Brésiliens Alison Cerutti et Bruno Oscar Schmidt dominent les Italiens Paolo Nicolai et Daniele Lupo en finale (21-19, 21-17).

Boxe

  • Dans la catégorie des poids mi-lourds (moins de 81 kg), le Cubain Julio César de la Cruz, vainqueur du Français Mathieu Bauderlique en demi-finale, s’impose en finale face au Kazakh Adilbek Niyazymbetov.

Canoë-kayak

  • C1: Yuriy Cheban (Ukraine), vainqueur de la même épreuve à Londres en 2012, s’impose dans le 200 mètres.
  • K2: victoire des Espagnols Saúl Craviotto et Cristian Toro dans le 200 mètres; succès des Allemands Max Rendschmidt et Marcus Gross dans le 1000 mètres.
  • Côté féminin, la Hongroise Danuta Kozák, déjà championne olympique à Londres en 2012, s’impose de nouveau dans le 500 mètres K1, en devançant nettement la Danoise Emma Jørgensen.

Hockey sur gazon

  • Les Argentins battent les Belges en finale (4-2).

Lutte libre

  • Finales féminines: l’Américaine Helen Maroulis (moins de 53 kg), la Japonaise Risako Kawai (moins de 63 kg) et la Canadienne Erica Wiebe (moins de 75 kg) sont les championnes olympiques du jour.

Plongeon

  • Doublé des Chinoises en haut-vol: Ren Qian s’impose devant Si Yajie.

Taekwondo

  • Journée historique pour Ahmad Abughaush: dans la catégorie des poids légers (moins de 68 kg), ce fils de réfugiés palestiniens bat en finale d’Alexey Denisenko (Russie); il apporte à la Jordanie la première médaille d’or de son histoire olympique.
  • Côté féminin, dans la catégorie des poids légers (moins de 57 kg), la Britannique Jade Jones bat l’Espagnole Eva Calvo Gomez en finale.

Triathlon

  • Les frères Brownlee (Grande-Bretagne) se montrent intraitables: Alistair Brownlee, champion olympique à Londres en 2012, obtient une nouvelle médaille d’or; Jonathan Brownlee, médaillé de bronze en 2012, est cette fois médaillé d’argent.

Voile

  • Peter Burling et Blair Tuke (Nouvelle-Zélande) sont champions olympiques en 49er.
  • Côté féminin, en 49er FX, Martine Grael et Kahena Kunze apportent une médaille d’or au Brésil, ce qui réjouit le public présent sur les plages de la baie de Guanabara.
  • En 470, chez les femmes, Hannah Mills et Saskia Clark obtiennent la médaille d’or, alors que les Françaises Camille Lecointre et Hélène Defrance s’adjugent une belle médaille de bronze.
  • Côté masculin, toujours en 470, victoire des Croates Sime Fantela et Igor Marenic.

19 août 2016

Athlétisme

  • En tête depuis le départ du 50 kilomètres, sous la canicule, le marcheur français Yohann Diniz est victime d’une terrible défaillance et s’écroule sur le bitume brulant à mi-parcours. Il repart, s’écroule de nouveau. Il terminera finalement huitième. Mais ce courage ne relève-t-il pas du déraisonnable? Le Slovaque Matej Toth a mieux géré ses efforts que tous ses rivaux et obtient la médaille d’or.
  • Arrivée serrée dans le 20 kilomètres marche féminin: la Chinoise Liu Hong devance la Mexicaine María Guadalupe González de 2 secondes et une autre Chinoise, Lu Xiuzhi, de 8 secondes.
  • La perchiste grecque Ekateríni Stefanídi franchit 4,85 m, tout comme l’Américaine Sandi Morris. Elle est médaillée d’or au nombre des essais manqués. Elena Isinbaeva aurait-elle pu s’imposer si les athlètes russes n’avaient pas été tous exclus des Jeux? La question restera sans réponse.
  • Performances modestes au lancer du marteau: un jet à 78,68 m à son cinquième essai suffit au Tadjik Dilshod Nazarov pour s’adjuger la médaille d’or.
  • Dans le 5000 mètres, la favorite éthiopienne Almaz Ayana ne parvient pas à résister au train soutenu imposé par ses rivales kenyanes: Vivian Cheruiyot s’impose (14 min 26,17 s, record olympique), devant une autre Kenyane, Hellen Onsando Obiri (14 min 29,77 s) et Almaz Ayana (14 min 33,59 s).
  • Disqualifiées dans un premier temps durant les séries, les Américaines ont été autorisées à recourir. Elles sont donc présentes en finale du relais 4 fois 100 mètres. Motivées, Tianna Bartoletta, Allyson Felix, English Gardner et Tori Bowie remportent la médaille d’or (41,01 s), devant les Jamaïquaines (41,36 s) et les Britanniques (41,77 s).
  • Dans le relais 4 fois 100 mètres masculin, quand Nickel Ashmeade lui transmet le témoin, Usain Bolt est au coude-à-coude avec les concurrents japonais et américain. En une ligne droite, «Lightning Bolt» éclipse tous ses rivaux. La Jamaïque (Asafa Powell, Yohan Blake, Nickel Ashmeade, Usain Bolt) s’impose (37,27 s) donc, devant les surprenants Japonais. Usain Bolt réalise donc un incroyable «triple triplé» olympique 100 m-200 m-4 fois 100 m. Le monde de l’athlétisme craint de devenir orphelin de Bolt si celui-ci quitte la scène.

Badminton

  • Carolina Marín (Espagne), championne du monde en 2014 et en 2015, bat Pusarla Venkata Sindhu (Inde) en finale (19-21, 21-12, 21-15).
  • En double, les Chinois Fu Haifeng et Zhang Nan, champions olympiques en 2012 à Londres, s’imposent difficilement en finale face aux Malaisiens Tan Wee Kiong et Goh V Shem (16-21, 21-11, 23-21).

Cyclisme : B.M.X.

  • Déjà couronnée à Londres en 2012, Mariana Pajón (Colombie) obtient une nouvelle médaille d’or.
  • Côté masculin, victoire de l’Américain Connor Fields. Le Français Jauris Daudet, qui faisait figure de favori, a chuté en quart de finale et, blessé, a dû renoncer.

Boxe

  • La petite Estelle Mossely entre dans l’histoire: dans la catégorie des poids légers (moins de 60 kg), elle s’impose en finale face à la Chinoise Yin Junhua, et devient la première boxeuse française couronnée championne olympique. Élève ingénieur, Estelle Mossely fait la plus belle des promotions pour la boxe féminine.

Football

  • Le tournoi féminin s’achève avec la victoire de l’Allemagne sur la Suède en finale (2-1).

Hockey sur gazon

  • La finale féminine, qui oppose la Grande-Bretagne aux Pays-Bas, se termine sur le score de 3-3 après prolongation. C’est donc à l’issue de la séance des tirs au but que les Britanniques obtiennent l’or.

Lutte libre

  • Vladimer Khinchegashvili (Géorgie) obtient la médaille d’or dans la catégorie des moins de 57 kg.
  • Hassan Yazdani (Iran) s’impose dans la catégorie des moins de 74 kg, à l’issue d’un combat serré en finale face au Russe Aniuar Geduev.

Natation synchronisée

  • Le ballet voit une nouvelle victoire des Russes.

Pentathlon moderne

  • Chloe Esposito (Australie) s’adjuge la médaille d’or. Deuxième, Élodie Clouvel apporte à la France la première médaille individuelle de son histoire dans cette discipline créée en 1912 par Pierre de Coubertin. Que penserait le baron de ce clin d’œil féminin?

Taekwondo

  • Dans la catégorie des poids moyens (moins de 67 kg), la jeune Française Haby Niaré (23 ans) est défaite de peu en finale par la Japonaise Hyeri Oh (13-12).
  • La Côte d’Ivoire n’avait jamais remporté de médaille d’or aux Jeux. À la dernière seconde de la finale qui l’oppose au Britannique Lutalo Muhammad dans la catégorie des poids moyens (moins de 80 kg), Cheick Cissé met fin à cette disette. Il dédie sa victoire au président Alassane Ouattara et devient un héros national.

Water-polo

  • Les Américaines battent les Italiennes en finale (12-5).

20 août 2016

Athlétisme

  • Le 1500 mètres est une course de dupes: l’Américain Matthew Centrowitz devance grâce à son finish tous les favoris et obtient un inespéré titre olympique.
  • Après le 10000 mètres, le Britannique Mo Farah remporte le 5000 mètres (13 min 3,30 s), en devançant l’Américain d’origine kenyane Paul Chelimo (13 min 3,90 s) et l’Éthiopien Hagos Gebrhiwet (13 min 4,35 s). Comme à Londres en 2012, Mo Farah réalise donc le doublé 5000-10000 mètres. Avant lui, seul le Finlandais Lasse Viren (1972, 1976) avait réussi ce «double doublé».
  • Grâce à un jet à 90,30 m à son cinquième essai, Thomas Röhler (Allemagne) remporte le concours de lancer du javelot, devant le Kenyan Julius Yego (88,24 m à son premier essai), champion du monde en 2015, et le Trinidadien Keshorn Walcott (85,38 m), champion olympique à Londres en 2012.
  • Le 800 mètres féminin est dominée par trois concurrentes dont l’organisme produit de manière naturelle de la testostérone en quantité supérieure à la normale: la Sud-Africaine Caster Semenya s’impose (1 min 55,28 s), devant la Burundaise Francine Niyonsaba (1 min 56,49 s) et la Kenyane Margaret Wambui (1 min 56,89 s).
  • Après les Jeux de Londres en 2012, l’Espagnole Ruth Beitia avait annoncé sa retraite sportive. Elle s’est ravisée et, depuis lors, elle accumule les médailles. À 37 ans, la voici championne olympique de saut en hauteur, dans un concours où les performances s’avèrent modestes: elle s’impose en franchissant 1,97 m, au nombre des essais manqués, devant la Bulgare Mirela Demireva et la Croate Blanka Vlasic, minée par les blessures, qui toutes deux ont également franchi 1,97 m.
  • Comme c’est désormais la tradition, les relais 4 fois 400 mètres marquent la fin des épreuves d’athlétisme sur le stade. Chez les hommes comme chez les femmes, victoire des États-Unis.

Badminton

  • Le Chinois Chen Long bat le Malaisien Lee Chong Wei en finale (21-18, 21-18).

Basket-ball

  • Les Américaines, impressionnantes, ne laissent pas planer le doute durant la finale: elles dominent nettement les Espagnoles (101-72). Auparavant, la Serbie avait battu la France dans le match pour la médaille de bronze (70-63).

Boxe

  • Déjà championne olympique à Londres en 2012, Nicola Adams (Grande-Bretagne) bat Sarah Ourahmoune (France) dans la catégorie des poids mouche (moins de 51 kg). Sarah Ourahmoune (34 ans), diplômée de Science Po et chef d’entreprise, met un terme à sa carrière pugilistique avec une belle médaille d’argent.
  • Le poids coq (moins de 56 kg) cubain Robeisy Ramírez, déjà médaillé d’or à Londres en 2012, bat l’Américain Shakur Stevenson en finale.
  • Médaille d’or pour le Cubain Arlen Lopez chez les poids moyens (moins de 75 kg).

Canoë-kayak

  • Les Allemands Sebastian Brendel et Jan Vandrey s’imposent en C2 1000 mètres, devant les Brésiliens Erlon Silva et Isaquias Queiroz.
  • En K1, sur 200 mètres, le Britannique Liam Heath accélère sur la fin et dépasse le Français Maxime Beaumont, déçu malgré sa belle médaille d’argent.
  • Les Allemands obtiennent la médaille d’or en K4 1000 mètres.
  • Les Hongroises s’imposent en K4 500 mètres. Dans cet équipage figure Danuta Kozák, qui a donc obtenu 3 médailles d’or à Rio.

Cyclisme : V.T.T.

  • La Suédoise Jenny Rissveds s’impose devant la Polonaise Maja Włoszczowska et la Canadienne Catharine Pendrel.

Football

  • Le Maracanã exulte. Le Brésil est pour la première fois champion olympique. Le score étant de 1 but partout à l’issue de la prolongation face à l’Allemagne, le titre se joue aux tirs au but: Neymar inscrit le tir au but décisif, et son statut iconique au Brésil s’amplifie.

Golf

  • Le 3 octobre 1900, Margaret Abbott participa à une compétition féminine de golf organisée à Compiègne, dans le cadre de l’Exposition universelle de Paris. Elle ignorait que cette compétition avait reçu le label «olympique». Elle s’imposa et devint la première Américaine couronnée championne olympique. Il n’y eut pas d’autres compétitions de golf féminin aux Jeux par la suite. Cette fois, les golfeuses savent toutes qu’elles prennent part aux Jeux, et, contrairement à leurs homologues masculins, les meilleures mondiales ont répondu à l’appel olympique. Inbee Park (Corée du Sud) s’impose et succède donc à Margaret Abbott au palmarès, 116 ans plus tard.

Gymnastique rythmique

  • Surprise: la grande favorite, Yana Kudryavtseva (Russie), double championne du monde, pénalisée par une prestation imparfaite aux massues, doit se contenter de la médaille d’argent, l’or allant à sa compatriote Margarita Mamun, moins brillante mais sans point faible.

Handball

  • La défaite en finale face aux favorites russes (22-19) ne remet pas en cause le brillant parcours des Françaises. Cette médaille d’argent est la première aux Jeux pour le handball féminin français.

Lutte libre

  • Victoire du Russe Abdulrashid Sadulaev dans la catégorie des moins de 86 kg.
  • Le Turc Taha Akgül s’impose dans la catégorie reine, celles de superlourds (moins de 125 kg).

Pentathlon moderne

  • Aleksander Lesun (Russie), très brillant dans la compétition d’escrime et régulier dans les autres disciplines, s’adjuge la médaille d’or, devant l’Ukrainien Pavlo Tymoshchenko et le Mexicain Ismael Marcelo Hernández Uscanga. Malgré un exceptionnel parcours combiné course à pied-tir, le Français Valentin Prades échoue au pied du podium pour 1 seconde.

Plongeon

  • L’impeccable Chinois Chen Aisen domine largement la compétition de haut-vol. Le Mexicain Germán Sánchez est médaillé d’argent, l’Américain David Boudia, champion olympique à Londres en 2012, devant se contenter du bronze. On note la belle quatrième place du jeune Français Benjamin Auffret (21 ans).

Taekwondo

  • Dans la catégorie des poids lourds, les médailles d’or vont à la Chinoise Zheng Shuyin et à l’Azerbaïdjanais Radik Isayev.

Triathlon

  • Gwen Jorgensen (États-Unis) force l’allure dans la course à pied de 10 kilomètres et obtient la médaille d’or, devant Nicola Spirig (Suisse), à 40 secondes, et Vicky Holland (Grande-Bretagne), à 51 secondes.

Volley-ball

  • Les Chinoises battent les Serbes en finale (19-25, 25-17, 25-22, 25-23).

Water-polo

  • En finale du tournoi masculin, la Serbie bat la Croatie (11-7), à l’issue d’un match viril mais correct.

21 août 2016

Athlétisme

  • Le marathon voit la victoire du favori kenyan Eliud Kipchoge. Deuxième, l’Éthiopien Feyisa Lilesa fait le signe des menottes en franchissant la ligne pour protester contre l’oppression de son peuple, les Oromo, par le pouvoir en place à Addis-Abeba. Il choisira de ne pas retourner dans son pays. Le surprenant Américain Galen Rupp est médaillé de bronze.

Boxe

  • L’Américaine Claressa Shields, déjà championne olympique à Londres en 2012, s’impose de nouveau dans la catégorie des poids moyens (moins de 75 kg).
  • Les finances ouzbèkes sont mises à mal. En effet, le président Islom Karimov a promis une prime de 800000 euros pour tous les médaillés d’or ouzbeks. Or, coup sur coup, les Ouzbeks Shakhobidin Zoirov (poids mouche, moins de 52 kg) et Fazliddin Gaibnazarov (poids super-légers, moins de 64 kg) deviennent champions olympiques.
  • Les compétitions de boxe s’achèvent avec la finale de la catégorie reine, celle des superlourds (plus de 91 kg). À l’issue d’un combat serré, le jeune Français Tony Yoka (1,98 m), champion du monde en 2015, bat le Britannique Joe Joyce sur décision des juges. Tony Yoka fend alors la foule, prend dans ses bras sa fiancée, Estelle Mossely, couronnée championne olympique deux jours plus tôt, et ce couple en or, enlacé dans un drapeau français, donne une belle image du noble art.

Cyclisme : V.T.T.

  • Nino Schurter (Suisse), médaillé de bronze en 2008, médaillé d’argent en 2012, est cette fois médaillé d’or. Il s’impose devant le Tchèque Jaroslav Kulhavý, champion olympique en 2012, et l’Espagnol Carlos Coloma. Le Français Maxime Marotte échoue au pied du podium. Quant au Slovaque Peter Sagan, champion du monde sur route et récent maillot vert du Tour de France, il voit ses chances anéanties par une crevaison alors qu’il avait pris un excellent départ.

Gymnastique rythmique

  • L’épreuve des ensembles couronne une nouvelle fois la Russie.

Handball

  • Les «Experts» ne sont plus invincibles: conduits par un Michael Hansen en pleine réussite, le Danemark bat la France en finale (28-26). Malgré leur déception, les Français savoureront plus tard cette belle médaille d’argent, qui s’ajoute aux médailles d’or olympiques conquises en 2008 et en 2012.

Lutte libre

  • Dans la catégorie des moins de 65 kg, Soslan Ramonov (Russie) broie en finale l’Azerbaïdjanais Toghrul Asgarov (11-0), champion olympique à Londres en 2012.
  • L’Américain Kyle Snyder s’impose dans la catégorie des moins de 97 kg.

Volley-ball

  • Le Ginásio do Maracanãzinho s’enflamme: en finale du tournoi masculin, le Brésil domine l’Italie (25-22, 28-26, 26-24).

Basket-ball

  • Ultime finale olympique. Les États-Unis, conduits par Kevin Durant (30 points), écrabouillent la Serbie (96-66).

©Pierre LAGRUE



Laisser un commentaire