2012-Jeux Olympiques d’été de Londres

2012Londres2

6 juillet 2005

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni pour sa cent dix-septième session à Singapour, désigne, au quatrième tour de scrutin, Londres ville d’accueil des XXVIIes Jeux Olympiques d’été de 2012, par 54 voix, contre 50 pour Paris.

27 juillet 2012

Cérémonie d’ouverture

  • Conçue par le cinéaste Danny Boyle, la cérémonie d’ouverture mobilise dix mille acteurs, dont sept mille bénévoles. Elle compte quelques moments solennels tout en étant largement placée sous le signe d’une autodérision très britannique. L’histoire de la Grande-Bretagne est revisitée dans une sorte d’inventaire à la Prévert: quelques moutons gambadent dans un paysage bucolique, avant que d’immenses cheminées sortent de terre, symbolisant la révolution industrielle. L’acteur Kenneth Branagh, jouant le rôle de l’ingénieur Isambard Kingdom Brunel, considéré comme le père du chemin de fer, récite quelques lignes de La Tempête de Shakespeare. Dans un joyeux désordre défilent les gueules noires, les suffragettes; un anneau olympique se forme et monte dans le ciel pour rejoindre ses quatre compléments. Puis – surprise – la reine Élisabeth II apparaît pour la première fois dans un film de fiction, au côté de James Bond (Daniel Craig), avant de faire son entrée dans le stade – tenue rose pâle –, très applaudie. Un hommage est rendu au National Health Service, le service de santé publique. La culture anglaise est mise en valeur dans des versions décalées: J.K. Rowling, la créatrice d’Harry Potter, lit des extraits de Peter Pan, alors que des dizaines de Mary Poppins descendent du ciel pour délivrer les enfants de leurs cauchemars; Mister Bean (Rowan Atkinson), très drôle, s’invite dans le London Symphonic Orchestra, dirigé par Simon Rattle, puis il pourrit une reconstitution des Chariots de feu de Hugh Hudson. Le stade olympique se transforme alors en gigantesque discothèque, les représentants des deux cent quatre délégations défilant au son de la musique pop et rock, des Rolling Stones à Dizzee Rascal en passant par les Sex Pistols, The Who, David Bowie ou les Bee Gees… Des colombes de la paix, à vélo, envahissent le stade au rythme de Come Together des Beatles. Sebastian Coe puis Jacques Rogge prononcent les discours rituels. Élisabeth II déclare les Jeux ouverts. Un bref feu d’artifice est tiré. Le drapeau olympique fait son entrée dans le stade, porté par des célébrités. Remontant la Tamise dans un hors-bord, David Beckham transmet la torche olympique à Steven Redgrave, qui pénètre dans le stade. Le célèbre champion d’aviron remet la torche à sept jeunes espoirs du sport britannique qui embrasent collectivement la vasque. Enfin, Paul McCartney interprète Hey Jude, lâchant symboliquement le micro sur la fin pour laisser les quatre-vingt mille spectateurs chanter…

28 juillet 2012

Tir

  • La Chinoise Yi Siling, gagnante de l’épreuve de tir à la carabine à 10 mètres, obtient la première médaille d’or des Jeux.

Cyclisme sur route

  • La course en ligne semblait promise au Britannique Mark Cavendish. Or, à l’issue d’une épreuve débridée, c’est l’expérimenté Kazakh Alexandre Vinokourov (39 ans) qui devient champion olympique.

Escrime

  • Les Italiennes dominent la compétition de fleuret: Elisa Di Francesca s’adjuge la médaille d’or en battant en finale sa compatriote Arianna Errigo à la «mort subite» (13 touches à 12); dans le match pour la médaille de bronze, Valentina Vezzali, longtemps dominée par la Sud-Coréenne Nam Hyun-hee, remonte en 13 secondes un handicap de 5 touches, puis s’impose, également à la «mort subite» (13 touches à 12).

Natation

  • Ryan Lochte (États-Unis) remporte un 400 mètres 4 nages dont son compatriote Michael Phelps ne prend que la quatrième place.
  • Le Chinois Sun Yang gagne le 400 mètres (3 min 40,14 s, record olympique).
  • L’énigmatique Chinoise Ye Shiwen (16 ans) devient la première nageuse à battre un record du monde depuis l’interdiction des combinaisons en polyuréthane: grâce à un exceptionnel dernier parcours en nage libre, elle s’adjuge le 400 mètres 4 nages (4 min 28,43 s).
  • Les Australiennes remportent le relais 4 fois 100 mètres.

29 juillet 2012

Tir

  • La jeune Picarde Céline Goberville (25 ans) apporte une première médaille à la délégation française: elle obtient l’argent dans la compétition de tir au pistolet à 10 mètres, la Chinoise Guo Wenjun la privant de l’or grâce à un dernier tir parfait.

Cyclisme sur route

  • Disputée sous une pluie battante, la course en ligne féminine voit la victoire de la Néerlandaise Marianne Vos: échappée avec deux concurrentes, elle devance au sprint Elizabeth Armitstead, qui offre une première médaille à la Grande-Bretagne.

Judo

  • La Nord-Coréenne Kum Ae-an s’impose dans la catégorie des moins de 52 kg, la jeune Française Priscilla Gneto (20 ans) obtenant une belle médaille de bronze.

Natation

  • Camille Muffat remporte le 400 mètres (4 min 1,45 s) en maîtrisant l’Américaine Allison Schmitt (4 min 1,77 s).
  • Dans le relais 4 fois 100 mètres, lancé par Amaury Leveaux, Fabien Gilot et Clément Lefert, Yannick Agnel (46,74 s) remonte et dépasse l’Américain Ryan Lochte, auquel il reprend 1 seconde: l’équipe de France s’adjuge la médaille d’or (3 min 9,93 s), devant les États-Unis (3 min 10,38 s). Dans les gradins, Alain Bernard assiste au triomphe de ses camarades (comme il a nagé durant les séries, il recevra aussi une médaille d’or, ultime récompense de sa magnifique carrière qui se termine ce jour).
  • Médaille d’or et record du monde pour l’Américaine Dana Vollmer (100 m papillon, 55,98 s).
  • Médaille d’or et record du monde pour le Sud-Africain Cameron Van der Burgh (100 m brasse, 58,46 s).

30 juillet 2012

Escrime

  • La compétition d’épée féminine voit la victoire de l’Ukrainienne Yana Shemyakina, qui bat en finale l’Allemande Britta Heidemann à la «mort subite» (9 touches à 8). Ce tournoi est marqué par deux événements: pour sa dernière compétition, Laura Flessel, porte-drapeau de la délégation française, est éliminée en huitièmes de finale; en demi-finale, la Sud-Coréenne Shin A-lam, contestant la décision du jury qui la déclare battue, reste prostrée sur la piste, en pleurs, durant une heure.

Gymnastique

  • La North Greenwich Arena est en feu pour la finale du concours masculin de gymnastique par équipes. Les Chinois, homogènes, dominent très nettement la compétition. Les Britanniques, transcendés, sont médaillés d’argent… provisoirement, car le jury prend curieusement en compte une réclamation des Japonais, qui passent ainsi de la quatrième à la deuxième place.

Judo

  • La tonique Japonaise Kaori Matsumoto, surnommée «Manga Girl», s’impose dans la catégorie des moins de 57 kg. La Française Automne Pavia obtient le bronze.
  • Le surprenant Russe Mansur Isaev est médaillé d’or dans la catégorie des moins de 73 kg. Le Français Ugo Legrand obtient le bronze.

Natation

  • Le jeune Français Yannick Agnel (20 ans) écrase le 200 mètres nage libre: capable de partir vite et d’accélérer encore dans la dernière longueur de bassin, il s’impose en 1 min 43,14 s, reléguant à près de 2 secondes le Chinois Sun Yang et le Sud-Coréen Park Tae-hwan, classés ex aequo (1 min 44,93 s).
  • Le géant américain Matt Grevers remporte le 100 mètres dos (52,16 s). Le Français Camille Lacourt, déçu, ne se classe que quatrième.
  • Missy Franklin (États-Unis) gagne le 100 mètres dos.
  • La toute jeune Lituanienne Ruta Meilutyte (15 ans) remporte le 100 mètres brasse.

31 juillet 2012

Canoë-kayak

  • Le Français Tony Estanguet, déterminé, précis et rapide, maîtrise la rivière tourmentée tracée dans le Lee Valley White Water Centre: il remporte le slalom, en canoë monoplace, devant le jeune Allemand Sideris Tasiadis et son éternel rival, le Slovaque Michal Martikán. Déjà titré en 2000 et en 2004, il devient le premier Français médaillé d’or dans trois éditions différentes des Jeux.

Équitation

  • Le concours complet équestre voit la victoire de l’Allemand Michael Jung, montant Sam. Par équipes, l’Allemagne s’impose devant la Grande-Bretagne, qui compte dans ses rangs Zara Phillips, la petite-fille de la reine, follement acclamée sur le podium.

Escrime

  • Lei Sheng (Chine) remporte l’épreuve de fleuret, en battant en finale l’Égyptien Alaaeldin Abouelkassem (15 touches à 13). Ce dernier devient le premier escrimeur africain médaillé aux Jeux.

Gymnastique

  • Le concours féminin par équipes voit une nette victoire des Américaines, brillantes et énergiques, devant les Russes et les Roumaines.

Judo

  • La surprenante Slovène Urska Zolnir s’impose dans la catégorie des moins de 63 kg. La Française Gévrise Émane, contractée toute la journée, est médaillée de bronze.

Natation

  • L’Américaine Allison Schmitt étouffe ses rivales dans le 200 mètres nage libre: elle s’impose en 1 min 53,61 s, loin devant la Française Camille Muffat (1 min 55,58 s).
  • Journée contrastée mais historique pour l’Américain Michael Phelps: invaincu depuis 2001 dans le 200 mètres papillon, en tête jusqu’à quelques centimètres du but, il est devancé à la touche par le Sud-Africain Chad Le Clos (1 min 52,96 s, contre 1 min 53,01 s); en fin de session, lancé par Ryan Lochte, Conor Dwyer et Ricky Berens, il conclut victorieusement le relais 4 fois 200 mètres américain (6 min 59,70 s), qui s’impose devant les Français Amaury Leveaux, Grégory Mallet, Clément Lefert et Yannick Agnel (7 min 2,77 s); Michael Phelps compte désormais 19 médailles olympiques, ce qui constitue le record (la gymnaste soviétique Larissa Latynina en avait obtenu 18).
  • La Chinoise Ye Shiwen remporte le 200 mètres 4 nages.

Tir

  • Vincent Hancock (États-Unis) s’impose en skeet. Le pilote de rallye Nasser Al-Attiyah (Qatar), vainqueur du «Dakar» en 2011, sportif éclectique, est médaillé de bronze.

1er août 2012

Aviron

  • Helen Glover et Heather Stanning, gagnantes de l’épreuve de deux sans barreuse, offrent à la Grande-Bretagne une première médaille d’or.
  • Une des épreuves reines, le huit, voit la victoire des Allemands, devant les Canadiens et les Britanniques.

Badminton

  • Le badminton se trouve sous le feu des médias d’une curieuse manière: quatre paires asiatiques, qui disputent le double féminin, sont disqualifiées pour «ne pas avoir disputé leurs chances à fond». Le tournoi proposant une formule alambiquée, avec une phase de poules, elles ont perdu volontairement leur dernier match pour se ménager un tableau a priori plus facile pour la suite…

Cyclisme sur route

  • Un million de personnes se sont massées le long du parcours pour assister aux épreuves cyclistes contre la montre. L’Américaine Kristin Armstrong, déjà médaillée d’or en 2008, s’impose de nouveau. Mais la foule s’enthousiasme surtout à l’occasion de la course masculine: le Britannique Bradley Wiggins, vainqueur du récent Tour de France, s’impose nettement, devant l’Allemand Tony Martin et un autre Britannique, Christopher Froome.

Escrime

  • Le tournoi masculin d’épée propose une finale inattendue: le Vénézuélien Rubén Limardo bat le Norvégien Bartosz Piasecki (15 touches à 10).

Gymnastique

  • L’élégant Japonais Kohei Uchimura, médaillé d’argent en 2008, remporte le concours général individuel, avec une nette avance sur l’Allemand Marcel Nguyen.

Judo

  • Dans la catégorie des moins de 70 kg, la Française Lucie Décosse, impériale toute la journée, l’emporte en finale face à l’Allemande Kerstin Thiele grâce à un o-uchi-gari (technique de jambe) qui lui vaut un waza-ari.

Natation

  • Le titre olympique du 100 mètres nage libre échappait aux États-Unis depuis 1988, année de la victoire de Matt Biondi aux Jeux de Séoul. Nathan Adrian met fin à cette série, en s’imposant par la plus petite des marges devant l’Australien James Magnussen (47,52 s, contre 47,53 s). Le Français Yannick Agnel bat son record personnel (47,84 s), mais il ne se classe que quatrième, devancé de peu par le Canadien Brent Hayden (47,80 s).
  • Le Hongrois Daniel Gyurta gagne le 200 mètres brasse en battant le record du monde (2 min 7,28 s).
  • La Chinoise Jiao Liuyang s’impose dans le 200 mètres papillon.
  • Les Américaines remportent le relais 4 fois 200 mètres (7 min 42,92 s), alors que les Françaises Camille Muffat, Charlotte Bonnet, Ophélie-Cyrielle Étienne et Coralie Balmy obtiennent une jolie médaille de bronze (7 min 47,49 s).

2 août 2012

Canoë-kayak

  • La kayakiste française Émilie Fer, tonique et précise, remporte le slalom, sur la rivière du Lee Valley White Water Centre.
  • En canoë biplace, les Britanniques réalisent le doublé, la médaille d’or allant à Timothy Baillie et Etienne Stott.

Cyclisme sur piste

  • Sur la piste ultrarapide en pin sibérien du London Velopark, les Britanniques Philip Hindes, Jason Kenny et Chris Hoy, bruyamment encouragés par le public et soutenus par quelques membres de la famille royale présents dans les gradins, remportent la vitesse par équipes, en battant le record du monde (42,600 s). Les Français Grégory Baugé, Kevin Sireau et Michaël D’Almeida, médaillés d’argent, se montrent d’autant plus déçus que, en série de qualification, Philip Hindes, mal parti, est tombé volontairement pour pouvoir effectuer un nouveau départ, comme l’autorise un curieux règlement…

Escrime

  • Valentina Vezzali conclut victorieusement la finale de la compétition féminine de fleuret par équipes, qui voit le succès de l’Italie sur la Russie (45 touches à 33). La «Signorina» s’adjuge son sixième titre olympique.

Gymnastique

  • La petite Américaine Gabrielle Douglas (16 ans, 1,50 m, 44 kg), surnommée l’«Écureuil volant» pour sa détente exceptionnelle et ses lâchers de barre aériens, remporte le concours général. Elle succède au palmarès à ses compatriotes Carly Patterson (2004) et Nastia Liukin (2008).

Judo

  • Kayla Harrison (États-Unis), qui a dû surmonter une dépression liée à une agression sexuelle, devient championne olympique, dans la catégorie des moins de 78 kg. La Française Audrey Tcheuméo, médaillée de bronze, se montre très déçue.
  • Peut-être galvanisé par la présence dans les gradins de Vladimir Poutine, le Russe Tagir Khaibulaev bat sur ippon en finale le Mongol Naidan Tuvshinbayar, dans la catégorie des moins de 100 kg.

Natation

  • L’Américaine Rebecca Soni, à l’impressionnante fréquence de bras, remporte le 200 mètres brasse en battant le record du monde (2 min 19,59 s).
  • La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo, originaire du Suriname, gagne le 100 mètres nage libre (53,00 s, record olympique).
  • Tyler Clary (États-Unis) s’impose dans le 200 mètres dos. Le favori, son compatriote Ryan Lochte, ne prend que la troisième place.
  • L’Américain Michael Phelps continue d’écrire la légende: dans le 200 mètres quatre nages, il part rapidement, pour «étouffer» Ryan Lochte fatigué par son 200 mètres dos disputé peu avant, puis il résiste au retour de celui-ci et s’impose; Phelps devient le premier nageur masculin à remporter trois fois consécutivement la même épreuve aux Jeux.

Tennis de table

  • En finale du tournoi masculin, le Chinois Zhang Jike bat son compatriote Wang Hao (4 sets à 1), médaillé d’argent aux Jeux pour la troisième fois consécutivement.

3 août 2012

Athlétisme

  • Le Polonais Tomasz Majewski remporte le concours de lancer du poids (21,89 m à son dernier essai), devant l’Allemand David Storl (21,86 m à son premier essai). Tomasz Majewski est le premier lanceur de poids à remporter deux fois consécutivement l’épreuve aux Jeux, depuis l’Américain Parry O’Brien (1952, 1956).
  • Dans le 10000 mètres, l’Éthiopienne Tirunesh Dibaba, déjà couronnée en 2008 à Pékin, accélère à 600 mètres de l’arrivée et s’impose en se jouant de ses rivales kenyanes.

Aviron

  • Sur le plan d’eau d’Eton Dorney, le puissant Néo-Zélandais Mahe Drysdale (2,01 m, 99 kg), médaillé d’argent en 2008 à Pékin, remporte l’épreuve de skiff.
  • Les invincibles Néo-Zélandais Eric Murray et Hamish Bond gagnent le deux sans barreur, loin devant les Français Germain Chardin et Dorian Mortelette, pourtant remarquables médaillés d’argent.

Cyclisme sur piste

  • Ambiance de feu au vélodrome: les Britanniques Ed Clancy, Geraint Thomas, Steven Burke et Peter Kennaugh remportent la poursuite par équipes en battant le record du monde (3 min 51,659 s, soit une moyenne de 62,160 km/h sur les 4 km).
  • La jolie Britannique Victoria Pendleton – elle fait occasionnellement du mannequinat – s’adjuge le keirin, une épreuve qui apparaît au programme féminin.

Gymnastique

  • Le bondissant Chinois Dong Dong devient champion olympique de trampoline.

Judo

  • L’ExCel Arena semble remplie de supporters français, enthousiastes et bruyants, pour la dernière journée des compétitions de judo. Immense favori chez les poids lourds, le Français Teddy Riner (23 ans) tient son rang: tous ses adversaires semblent tétanisés, et ils ne cherchent même pas à l’attaquer; ainsi, en finale, le Russe Alexander Mikhaïline est pénalisé par les juges pour non-combativité et vaincu de la sorte.

Natation

  • Benjamine de la délégation américaine de natation, Katie Ledecky (15 ans) ne se pose pas de questions: grâce à un départ ultrarapide, elle gagne le 800 mètres.
  • L’Américaine Missy Franklin remporte le 200 mètres dos en battant le record du monde (2 min 4,06 s).
  • L’Américain Michael Phelps, encore septième à mi-parcours, gère son 100 mètres papillon, qu’il remporte sans trembler: il s’agit de son troisième succès consécutif aux Jeux dans cette épreuve.
  • Émotion: le jeune et puissant Florent Manaudou (21 ans, 1,99 m, 95 kg) cause la surprise en remportant le 50 mètres (21,34 s), loin devant l’Américain Cullen Jones (21,54 s) et le Brésilien César Cielo Filho (21,59 s); Laure, sa sœur, en pleurs, descend des gradins pour se pendre à son cou. «Il a Laure à son cou», s’exclament certains commentateurs sportifs.

4 août 2012

Athlétisme

  • Le jeune marcheur chinois Chen Ding (20 ans) salue plusieurs fois la foule avant de couper le fil d’arrivée du 20 kilomètres, qu’il remporte devant Erick Barrondo, lequel offre au Guatemala la première médaille de son histoire olympique.
  • Le Sud-Africain Oscar Pistorius, athlète handisport qui court avec des prothèses de jambes, se qualifie pour les demi-finales du 400 mètres.
  • La jolie Britannique Jessica Ennis, star attendue et Poster Girl de ces Jeux, gagne l’heptathlon.
  • Avec un bond à 8,31 m, le Britannique Greg Rutherford remporte un concours de saut en longueur très médiocre.
  • Dans le 10000 mètres, le Britannique Mo Farah, né en Somalie, s’impose devant l’Américain Galen Rupp, son camarade d’entraînement, et met un terme au règne de Kenenisa Bekele, quatrième.
  • Déjà championne olympique en 2008 à Pékin, la petite Jamaïquaine Shelly-Ann Fraser remporte de nouveau le 100 mètres (10,75 s).

Aviron

  • La Tchèque Miroslava Knapková s’impose en skiff.
  • Polémique dans la compétition de deux de couple poids légers: les Britanniques Mark Hunter et Zac Purchase sont victimes d’un curieux incident mécanique, ce qui provoque l’arrêt de la course, et un nouveau départ est donné; finalement, les Danois Mads Rasmussen et Rasmus Quist Hansen s’imposent devant ces mêmes Britanniques et les Néo-Zélandais.

Cyclisme sur piste

  • Au London Velopark, Paul McCartney entame Hey Jude, et les six mille spectateurs reprennent en chœur la célèbre chanson pour fêter Danielle King, Laura Trott et Joanna Rowsell, qui viennent de recevoir la médaille d’or: les Britanniques ont gagné la poursuite par équipes en battant le record du monde (3 min 14,682 s, sur les 3 km).

Natation

  • La Néerlandaise Ranomi Kromowidjojo remporte le 50 mètres.
  • L’impressionnant Chinois Sun Yang gagne le 1500 mètres en battant le record du monde (14 min 31,02 s).
  • Les Américaines remportent le relais 4 fois 100 mètres 4 nages.
  • Moment historique dans le London Aquatics Centre: on pense que c’est la dernière fois qu’on voit l’Américain Michael Phelps dans un bassin de natation; avec ses coéquipiers Matt Grevers, Brendan Hansen et Nathan Adrian, il gagne le relais 4 fois 100 mètres 4 nages. Le nageur de Baltimore obtient à Londres sa sixième médaille, dont quatre en or. Dieu moderne de l’Olympe, Michael Phelps totalise 22 médailles olympiques, dont 18 en or.

Tennis

  • À Wimbledon, la puissante Américaine Serena Williams écrase en finale la belle Russe Maria Sharapova (6-1, 6-0).
  • Les frères jumeaux américains Bob et Mike Bryan remportent le double en battant en finale les Français Michaël Llodra et Jo-Wilfried Tsonga.

Tir

  • L’Italienne Jessica Rossi s’impose à la fosse olympique en battant le record du monde (99 plateaux touchés sur 100). La Française Delphine Réau-Racinet, médaillée d’argent en 2000 à Sydney, obtient cette fois la médaille de bronze.

Triathlon

  • Nicola Spririg (Suisse) et Lisa Norden (Suède) coupent ensemble le ruban d’arrivée (1 h 59 min 48 s). Après examen de la photo-finish, le jury décide d’attribuer la médaille d’or à la Suissesse.

5 août 2012

Athlétisme

  • Le marathon est parfois une affaire de famille: l’Éthiopienne Tiki Gelana – la nièce de Gezahegn Abera, champion olympique en 2000 – s’impose en portant à quelques centaines de mètres de l’arrivée une attaque qui laisse sur place la Kenyane Priscah Jeptoo.
  • Le Kenyan Ezekiel Kemboi, champion olympique en 2004 à Athènes, remporte de nouveau le 3000 mètres steeple, devant le Français Mahiedine Mekhissi-Benabbad, déjà médaillé d’argent en 2008 à Pékin. À l’issue de la course, le petit Kenyan (1,75 m) saute dans les bras du Français; les deux hommes, très amis, échangent leurs maillots, et Kemboi effectue un étonnant tour d’honneur avec le drapeau de son pays, vêtu du maillot de l’équipe de France.
  • À 21 h 51, le silence se fait dans le stade olympique, alors que des centaines de millions de téléspectateurs (10 millions en France) sont en éveil, car les finalistes du 100 mètres se présentent: selon certains experts, Usain Bolt, parfois énigmatique cette année, pourrait être battu. Mais, au bout d’une ligne droite extraordinaire, Bolt s’affirme définitivement comme le plus grand sprinter de l’histoire: il s’impose en 9,63 s (record olympique), devant son compatriote Yohan Blake (9,75 s) et l’Américain Justin Gatlin (9,79 s).
  • Le Hongrois Krisztián Pars s’impose au lancer du marteau.
  • L’Américaine Sanya Richards remporte le 400 mètres.
  • La Kazakhe Olga Rypakova s’impose au triple saut.

Badminton

  • Le Chinois Lin Dan, surnommé «Super Dan» par ses fans, gagne le simple messieurs pour la seconde fois consécutivement.

Cyclisme sur piste

  • L’omnium cycliste fait son entrée au programme olympique et sourit à la jeunesse: le Danois Lasse Norman Hansen (20 ans) s’impose devant le Français Bryan Coquard (20 ans également).

Escrime

  • Les Italiens remportent la compétition de fleuret par équipes. Pour la première fois depuis 1960, l’escrime française repart des Jeux sans la moindre médaille.

Haltérophilie

  • Les épreuves féminines d’haltérophilie se terminent par le succès de l’imposante Chinoise Zhou Lulu (133 kg) dans la catégorie des plus de 75 kg (333 kg, record du monde).

Tennis

  • Le court central de Wimbledon ressemble à une arène en ce dimanche: les spectateurs crient leur joie, car le Britannique Andy Murray domine le Suisse Roger Federer (6-2, 6-1, 6-4) en finale.
  • Les Américaines Serena et Venus Williams remportent le double.

Voile

  • À Weymouth, le Britannique Ben Ainslie fait parler son sens tactique dans la dernière régate, pour maîtriser son rival danois Jonas Høgh-Christensen: il remporte sa troisième médaille d’or d’affilée en finn. Avec 5 médailles (dont 4 en or), il devient le régatier le plus médaillé aux Jeux, devant le Danois Paul Elvstrøm (4 médailles d’or). Le Français Jonathan Lobert obtient le bronze.

6 août 2012

Athlétisme

  • Émotion: Félix Sánchez (35 ans), champion olympique en 2004, remporte de nouveau le 400 mètres haies; il a avalé les obstacles avec la photo de sa grand-mère décédée sous son maillot; sur le podium, il fond en larmes alors que le drapeau de la république Dominicaine est hissé au mât en son honneur – la foule l’applaudit alors spontanément, et ce brouhaha chaleureux couvre la musique de l’hymne dominicain.
  • Le jeune Kirani James (19 ans) remporte le 400 mètres (43,94 s) et offre à la Grenade la première médaille d’or de son histoire. Pour la seule fois depuis l’origine des Jeux (hormis en 1980 où les États-Unis boycottaient le rendez-vous de Moscou), aucun Américain n’a réussi à se qualifier pour la finale.
  • La Russe Yuliya Zaripova ne connaît qu’une seule stratégie dans le 3000 mètres steeple: elle se porte immédiatement en tête, accélère en permanence et tente de tenir jusqu’à l’arrivée. C’est donc de cette manière qu’elle s’adjuge la médaille d’or.
  • Pour la Russe Elena Isinbaeva, c’est peut-être le crépuscule: elle ne se classe que troisième du concours de saut à la perche, remporté par l’Américaine Jennifer Suhr avec une performance pourtant très modeste (4,75 m).
  • Le lancer du poids voit la victoire de la massive Biélorusse Nadzeya Ostapchuk (21,36 m), devant la Néo-Zélandaise Valerie Adams, invaincue en compétition depuis 2005, championne olympique en 2008, incrédule… Mais, quelques jours plus tard, Nadzeya Ostapchuk sera disqualifiée pour dopage.

Cyclisme sur piste

  • Le Britannique Jason Kenny, très véloce, remporte la compétition cycliste de vitesse en battant nettement en finale le puissant Français Grégory Baugé, dominé en deux manches sèches et très déçu.

Équitation

  • Les Britanniques s’imposent en barrage devant les Néerlandais dans la compétition équestre de saut d’obstacles. Les vingt-trois mille spectateurs présents sur le site historique de Greenwich Park hurlent leur joie, avant que l’immense chœur du Royal Park chante le God Save the Queen.

Gymnastique

  • Victoire surprise d’Arthur Zanetti aux anneaux. Il devient le premier Brésilien sacré champion olympique de gymnastique.

Lutte gréco-romaine

  • Le Cubain Mijain Lopez, déjà titré en 2008 à Pékin, s’impose de nouveau dans la catégorie des moins de 120 kg.

7 août 2012

Athlétisme

  • Le Russe Ivan Ukov est un homme atypique: on l’a vu un jour ivre dans un meeting international, car il avait noyé un chagrin d’amour dans l’alcool; il a aujourd’hui perdu son maillot officiel et saute avec une curieuse chemise. Mais c’est un grand champion: il remporte le concours de saut en hauteur en effaçant 2,38 m à son premier essai.
  • Robert Harting (Allemagne) remporte le concours de lancer du disque grâce à un jet de 68,27 m à son cinquième essai, devant l’Iranien Ehsan Hadadi (68,18 m à son premier essai). Le colosse allemand (2,01 m, 132 kg), très démonstratif, déchire son maillot, bombe le torse et s’en va franchir les haies mises en place pour la finale féminine du 100 mètres.
  • Sous une pluie battante, l’Australienne Sally Pearson remporte le 100 mètres haies en 12,35 s (record olympique), devant l’Américaine Dawn Harper (12,37 s).
  • L’étonnant Algérien Taoufik Makhloufi domine avec une grande facilité ses concurrents dans le 1500 mètres.

Cyclisme sur piste

  • La jeune Britannique Laura Trott (20 ans) remporte l’omnium.
  • La puissante Australienne Anna Meares surprend la Britannique Victoria Pendleton et obtient la médaille d’or dans la compétition de vitesse.
  • Débordé par l’Allemand Maximilian Levy à 150 mètres du but, le surpuissant Chris Hoy parvient à placer une nouvelle accélération et remporte le keirin. Chris Hoy s’adjuge sa sixième médaille d’or olympique, ce qui constitue le record pour un Britannique.

Gymnastique

  • La magnifique prestation à la barre fixe du Néerlandais Epke Zonderland lui vaut la médaille d’or,
  • Le Français Hamilton Sabot obtient la médaille de bronze aux barres parallèles.
  • L’Américaine Aly Raisman enchante le public et les juges par sa prestation au sol et obtient l’or.
  • Les Chinoises se distinguent à la poutre, Deng Linin s’imposant devant Sui Lu.

Haltérophilie

  • Les compétitions masculines d’haltérophilie s’achèvent avec la catégorie des plus de 105 kg, qui voit les hommes forts iraniens se distinguer: Behdad Salimikordasiabi (1,97 m, 168 kg) s’impose (455 kg au total des deux mouvements) devant son compatriote Sajjad Anoushiravani (1,92 m, 152 kg), qui réalise 449 kg.

Lutte gréco-romaine

  • Le Français Steeve Guénot, champion olympique en 2008 à Pékin, obtient cette fois, au courage, la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 66 kg.

Natation synchronisée

  • En s’imposant en duo, Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina perpétuent la domination russe en natation synchronisée.

Planche à voile

  • On pense que le Néerlandais Dorian Van Rijsselberghe, brillant (il était déjà assuré du titre avant les deux dernières manches), et l’Espagnole Marina Alabau Naira sont les derniers champions olympiques de planche à voile, car le C.I.O. souhaite rayer cette discipline du programme en 2016, pour laisser la place au kitesurf.

Triathlon

  • Des centaines de milliers de spectateurs se sont massés autour de Hyde Park pour suivre la compétition masculine de triathlon, car les frères britanniques Alistair et Jonathan Brownlee, qui s’entraînent en région parisienne, à Sartrouville, sont les favoris. De fait, Alistair Brownlee s’impose en dominant ses rivaux dans la course à pied de 10 kilomètres; Jonathan Brownlee, pénalisé de 15 secondes pour être monté trop tôt sur son vélo, doit se contenter de la médaille de bronze, après être allé au bout de lui-même (il est victime d’un malaise, et la cérémonie des médailles doit être différée d’une heure pour cette raison).

8 août 2012

Athlétisme

  • Aries Merrit (États-Unis) gagne le 110 mètres haies (12,92 s).
  • La belle et fine Allyson Felix (États-Unis) devient enfin championne olympique du 200 mètres (21,88 s).
  • Dans le concours de saut en longueur, la puissante Brittney Reese (États-Unis) mord tous ses essais, sauf un, le deuxième (7,12 m), qui lui vaut la victoire.
  • La Russe Natalya Antyukh gagne le 400 mètres haies.

Beach-volley

  • La finale du tournoi féminine se déroule dans la nuit, devant Horse Guards Parade. Les Américaines Kerri Walsh et Misty May-Treanor, bikinis rouges, affrontent leurs compatriotes Jennifer Kessy et April Ross, bikinis blancs. Kerri Walsh et Misty May-Treanor s’imposent facilement (2 sets à 0). Elles s’adjugent leur troisième médaille d’or consécutive aux Jeux.

Équitation

  • Steve Guerdat, montant Nino-des-Buissonnets, réalise deux parcours sans faute et remporte le concours équestre de saut d’obstacles: il apporte à la Suisse un titre attendu depuis le sacre d’Alphonse Gemuseus aux Jeux de Paris, en 1924.

Lutte libre

  • La Japonaise Saori Yoshida (moins de 55 kg) remporte sa troisième médaille d’or aux Jeux.
  • La Japonaise Kaori Icho (moins de 63 kg) remporte également sa troisième médaille d’or aux Jeux.

Tennis de table

  • Fin des compétitions de tennis de table, qui se terminent par la victoire de la Chine dans le tournoi masculin par équipes.

9 août 2012

Athlétisme

  • Le Kenyan David Rudisha réalise sans doute l’exploit athlétique de ces Jeux: dans le 800 mètres, il part tel un sprinter, imprime un rythme fou à la course, accélère encore et s’impose en établissant un fantastique record du monde (1 min 40,91 s). Il entraîne dans sa foulée ses concurrents, qui réalisent tous moins de 1 min 44 s – du jamais vu aux Jeux.
  • Usain Bolt attire toute la lumière: le Jamaïquain remporte le 200 mètres (19,32 s), devant ses compatriotes Yohan Blake (19,44 s), remarquable, et Warren Weir (19,84 s). Le Français Christophe Lemaitre, handicapé car il court à la corde, ne se classe que sixième.
  • Christian Taylor (États-Unis) gagne le concours de triple saut (17,81 m), devant son compatriote Will Claye (17,62 m) et le vétéran italien (36 ans) Fabrizio Donato (17,48 m).
  • Ashton Eaton (États-Unis) termine tranquillement le 1500 mètres, dernière de ses dix épreuves: il remporte le décathlon.
  • Championne olympique en 2008 à Pékin, la Tchèque Barbora Spotakova gagne de nouveau le concours de lancer du javelot.

Boxe

  • Nicola Adams (Grande-Bretagne), Katie Taylor (Irlande) et Claressa Shield (États-Unis) entrent dans l’histoire des Jeux: elles sont les premières championnes olympiques de boxe, une discipline qui fait son entrée au programme féminin.

Équitation

  • L’équitation est un sport mixte… Trois femmes occupent le podium de l’épreuve de dressage: Charlotte Dujardin (Grande-Bretagne), montant Valegro, s’impose devant Adelinde Cornelissen (Pays-Bas) et Laura Bechtolsheimer (Grande-Bretagne).

Football

  • À Wembley, devant plus de quatre-vingt mille spectateurs, les Américaines battent les Japonaises (2 buts à 1) et sont championnes olympiques pour la troisième fois consécutivement. Un peu plus tôt, à Coventry, les Françaises avaient connu une cruelle désillusion: battues à la dernière seconde par les Canadiennes (1 but à 0) alors qu’elles avaient dominé toute la rencontre, elles laissent échapper la médaille de bronze.

Natation en eau libre

  • Dans l’eau fraîche du lac Serpentine, à Hyde Park, la Hongroise Eva Risztov remporte le 10 kilomètres.

Taekwondo

  • La Française Marlène Harnois, née à Montréal et qui a grandi au Québec, obtient la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 57 kg, la Britannique Jade Jones étant médaillée d’or.

Water-polo

  • Les Américaines dominent les Espagnoles (8 buts à 5) en finale.

10 août 2012

Athlétisme

  • L’Éthiopienne Meseret Defar, opportuniste, gagne le 5000 mètres. Sa compatriote Tirunesh Dibaba, émoussée, doit se contenter de la médaille de bronze.
  • La Turquie n’avait jamais obtenu de médaille aux Jeux en athlétisme: en voici deux, Asli Çakir Alptekin remportant le 1500 mètres devant sa compatriote Gamze Bulut.
  • La Russe Tatyana Lisenko, grâce à un jet à 78,18 m (record olympique) à son cinquième essai, gagne le concours de lancer du marteau.
  • Les Américaines Tianna Madison, Allyson Felix, Bianca Knight et Carmelita Jeter, rapides et précises dans leurs transmissions de témoin, gagnent le relais 4 fois 100 mètres en 40,82 s. Elles pulvérisent le record du monde détenu depuis 1985 par les Allemandes de l’Est (41,37 s).
  • Invaincus aux Jeux dans le relais 4 fois 400 mètres depuis 1952, les Américains sont cette fois battus par les Bahaméens. L’Afrique du Sud, avec Oscar Pistorius, se classe huitième.
  • La soirée se clôt avec l’épilogue d’un concours de saut à la perche d’anthologie: le Français Renaud Lavillenie, dos au mur, maître de ses nerfs et de sa technique, franchit 5,97 m (record olympique) à son dernier essai, reléguant en un éclair les Allemands Björn Otto et Raphael Holzdeppe, qui tous les deux ont passé 5,91 m, sur les deuxième et troisième marches du podium.

Cyclisme : B.M.X.

  • Victoire de la Colombienne Mariana Pajón.
  • Le Letton Maris Strombergs, déjà couronné en 2008 à Pékin, s’impose de nouveau.

Hockey sur gazon

  • Les Néerlandaises battent les Argentines en finale (2 buts à 0). Comme en 2008 à Pékin, elles sont championnes olympiques.

Natation en eau libre

  • Oussama Mellouli, champion olympique du 1500 mètres en 2008 et médaillé de bronze dans cette épreuve cette année, s’est également préparé pour disputer la compétition de 10 kilomètres en eau libre: il s’impose en résistant au retour de l’Allemand Thomas Lurz, le maître de la discipline. Ce fervent partisan du «printemps arabe» offre à la Tunisie son unique médaille d’or à Londres.
  • Le ballet aquatique est une spécialité russe: invaincues aux Jeux depuis 2000, les élégantes Russes sont de nouveau championnes olympiques. Anastasia Davydova (29 ans) obtient à cette occasion sa cinquième médaille d’or.

11 août 2012

Athlétisme

  • Le 50 kilomètres marche voit plusieurs retournements de situation: successivement, le Russe Sergueï Bakulin, puis le Chinois Si Tianfeng pensent tenir la victoire; mais le Russe Sergueï Kirdyapkine, un moment en difficulté, se reprend et finit par s’imposer en 3 h 35 min 59 s (record olympique). Le Français Yohann Diniz, victime d’une grave défaillance, très courageux, a tenu à terminer l’épreuve, dont il prend la huitième place… avant d’être disqualifié, pour un ravitaillement «hors zone» par un jury tatillon à l’extrême.
  • La marche est une discipline cruelle: dans le 20 kilomètres, la Russe Olga Kaniskina, la reine de la discipline (championne olympique à Pékin, triple championne du monde), se porte en tête dès le début de l’épreuve; mais, à quelques dizaines de mètres du but, sa jeune compatriote Elena Lashmanova (20 ans) vient la déborder et arrache la médaille d’or en battant le record du monde (1 h 25 min 2 s).
  • Le stade olympique s’enflamme à l’occasion du 5000 mètres: Mo Farah attaque à l’approche du dernier tour et s’impose. Le Britannique est le septième athlète à réaliser le doublé 5000-10000 mètres aux Jeux.
  • Révolution au lancer du javelot: grâce à un jet de 84,58 m à son deuxième essai, Keshorn Walcott (19 ans) offre à Trinité-et-Tobago la plus inattendue des médailles d’or, devant tous les Européens médusés.
  • Sûre de sa stratégie, la Russe Mariya Savinova attaque de loin et remporte le 800 mètres.
  • La Russe Anna Chicherova franchit 2,05 m à son deuxième essai et fond en larmes: elle est championne olympique de saut en hauteur.
  • Les Américaines gagnent le relais 4 fois 400 mètres (3 min 16,87 s), loin devant les Russes (3 min 20,23 s).
  • La dernière épreuve athlétique au stade olympique est le très attendu relais 4 fois 100 mètres masculin. Les Jamaïquains Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake, qui «mange» l’Américain Tyson Gay dans le virage, et Usain Bolt, décontracté, s’imposent en établissant un fabuleux record du monde (36,84 s). Facétieux, Usain Bolt veut conserver le témoin en souvenir, mais un officiel zélé le lui interdit… Le Premier ministre britannique David Cameron interviendra pour qu’on le lui offre!

Basket-ball

  • En finale, les Américaines, puissantes et spectaculaires, dominent les Françaises, épuisées (86-50). Céline Dumerc et ses coéquipières ont néanmoins réussi une compétition remarquable: jamais une équipe féminine française de sport collectif n’avait obtenu une médaille aux Jeux.

Canoë-kayak

  • Les épreuves sur 200 mètres font leur entrée au programme olympique. Le Britannique Ed McKeever fait vibrer ses compatriotes en s’imposant en kayak monoplace.

Cyclisme : V.T.T.

  • La jeune Bretonne Julie Bresset (23 ans), au pilotage remarquable, se porte en tête dès le début de la course de V.T.T., puis elle augmente constamment la cadence: elle offre à la France une belle médaille d’or en devançant de plus de 1 minute l’expérimentée Allemande Sabine Spitz (41 ans), championne olympique en 2008 à Pékin.

Football

  • Grâce à deux buts d’Oribe Peralta, les Mexicains battent les Brésiliens (2 buts à 1) en finale. À deux ans de la Coupe du monde au Brésil, la talentueuse nouvelle génération de la Seleção, conduite par Neymar, connaît une cruelle désillusion.

Gymnastique rythmique

  • L’impeccable Russe Evgenia Kanaeva, d’une rare élégance, s’impose, comme en 2008 à Pékin.

Handball

  • La finale du tournoi féminin voit la victoire de la Norvège sur le Monténégro (26 buts à 23). Comme en 2008 à Pékin, les Norvégiennes sont championnes olympiques, alors que le Monténégro obtient la première médaille de sa jeune histoire.

Hockey sur gazon

  • Les Allemands battent les Néerlandais en finale (2 buts à 1).

Lutte libre

  • Nouveau triomphe de l’Ouzbek Artur Taymazov, déjà titré en 2004 et en 2008, dans la catégorie des moins de 120 kg. Ce succès lui vaut une prime record de 811000 euros promise par le gouvernement de son pays.

Pentathlon moderne

  • Le Tchèque David Svoboda dépasse le Chinois Cao Zhongrong dans l’épreuve de combiné course à pied-tir et devient champion olympique.

Plongeon

  • Les compétitions de plongeon se terminent par la victoire surprise de l’Américain David Boudia dans l’épreuve de haut-vol, devant le Chinois Qiu Bo.

Taekwondo

  • La Tahitienne Anne-Caroline Graffe ne devait pas participer aux Jeux: elle a remplacé Gwladys Épangue, malade. Combattant dans la catégorie des plus de 67 kg, elle offre une nouvelle médaille, en argent, au taekwondo français, la médaille d’or allant à la jeune Serbe Milica Mandic (20 ans).

Volley-ball

  • Les Brésiliennes remportent la médaille d’or, aux dépens des Américaines, dominées 3 sets à 1.

12 août 2012

Athlétisme

  • Sur un parcours tortueux tracé dans les rues de Londres, l’Ougandais Stephen Kiprotich place une accélération brutale à quelques kilomètres du but, décrochant les Kenyans Abel Kirui et Wilson Kipsang: il remporte le marathon.

Basket-ball

  • Longtemps mis en échec par les Espagnols, les Américains, avec un Kevin Durant efficace (30 points) et un LeBron James remarquable, font la différence sur la fin et sont de nouveau champions olympiques (107-100).

Cyclisme : V.T.T.

  • Le Tchèque Jaroslav Kulhavy devance au sprint le Suisse Nino Schruter et devient champion olympique. Le Français Julien Absalon, victime d’une crevaison en début de course, a vu ses espoirs s’envoler et a dû abandonner.

Gymnastique rythmique

  • Les Russes remportent le concours des ensembles.

Handball

  • À l’issue d’une finale qu’ils ont mieux maîtrisée que ne l’indique le score (22 buts à 21), les Français battent les Suédois. Déjà champions olympiques en 2008 à Pékin, ils écrivent sans doute la plus belle page du grand livre du sport français.

Volley-ball

  • La finale du tournoi masculin voit un retournement de situation incroyable: les maîtres brésiliens, menant 2 sets à 0 et disposant de deux balles de match, sont remontés par les Russes, qui s’imposent finalement 3 sets à 2.

Water-polo

  • Les Croates battent les Italiens (8 buts à 6) en finale.

Pentathlon moderne

  • Le dénouement du pentathlon moderne féminin marque la fin des compétitions sportives. La Lituanienne Laura Asadauskaite s’adjuge l’ultime médaille d’or. Comme un symbole, elle devance Samantha Murray, qui offre à la Grande-Bretagne sa soixante-cinquième médaille à Londres, et la Brésilienne Yane Marques, qui reçoit en quelque sorte le témoin pour les Jeux de Rio de Janeiro en 2016…

Cérémonie de clôture

  • Une grandiose cérémonie de clôture de 3 heures, mise en scène par le chorégraphe Kim Gavin, propose différents tableaux très londoniens (taxis recouverts de papier-journal, Timothy Spall jouant le rôle de Winston Churchill, défilé de soldats de la reine…). Surtout, elle célèbre la musique pop et rock britannique. Madness interprète Our House, Ray Davies arrive en limousine et entonne Waterloo Sunset, un chœur d’enfants reprend Imagine de John Lennon, George Michael chante Freedom, Annie Lennox Little Bird, Jessie J et Tinie Tempah prennent le relais… Juchées sur des taxis, les Spice Girls reforment leur groupe, dissous depuis dix ans, pour un instant magique et interprètent leur tube Wannabe. Jessie J et Brian May reprennent le célèbre We Will Rock You de Queen… Cette gigantesque boîte de nuit à ciel ouvert, où les athlètes qui ont désormais pris place au centre du stade se déhanchent, se calme un moment pour laisser la place au protocole: le maire de Londres Boris Johnson passe le drapeau aux cinq anneaux à Jacques Rogge, président du C.I.O., qui le transmet à Eduardo Paes, le maire de Rio de Janeiro. La samba et Pelé s’invitent alors: nous sommes déjà au Brésil. Sebastian Coe, président du comité d’organisation, et Jacques Rogge – qui parle de «Jeux heureux et glorieux» – prononcent des discours convenus de satisfaction. La flamme olympique s’éteint… La soirée se termine avec The Who (My Generation bien sûr)…

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire