1904-Jeux Olympiques de Saint Louis

1904-SAINTLOUIS

22 mai 1901

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Paris, désigne la ville où auront lieu les Jeux de 1904. Pour honorer William Sloane, professeur à l’université Princeton, qui soutint Pierre de Coubertin quand il se démenait pour faire avancer l’idée du rétablissement des Jeux Olympiques, on choisit Chicago, comme le souhaitait le professeur Sloane.

1902

  • Des hommes d’affaires de Saint Louis se réunissent pour organiser dans cette ville du Missouri une Exposition universelle destinée à célébrer le centenaire de l’achat de la Louisiane à la France, en 1803. Rapidement, ils proposent au C.I.O. le transfert des Jeux de 1904 de Chicago à Saint Louis. Theodore Roosevelt, fraîchement élu président des États-Unis, décide que les Jeux se tiendront à Saint Louis, car faire concorder l’Exposition et les Jeux pourrait impulser un nouveau souffle à cette ville, gangrenée par les tensions raciales et la corruption politique.

2 juillet 1904

Gymnastique

  • Le concours individuel revient à l’Autrichien Julius Lenhart, devant Wilhelm Weber (Allemagne), Adolf Spinnler (Suisse) et trois autres Allemands.

30 juillet 1904

Aviron

  • Sur le Creve Coeur Lake, l’Argonaute R.C. de Toronto finit deuxième de la compétition de huit, derrière le Vesper Boat Club. Il s’agit d’un exploit, car tous les autres concurrents qui figurent au palmarès sont des universitaires représentant les États-Unis.

1er-7 août 1904

Cyclisme

  • Le champion américain Marcus Hurley rafle 4 des 7 titres mis en jeu dans les compétitions cyclistes (quart de mile, tiers de mile, demi-mile, mile). Son compatriote Burton Downing remporte la course des 2 miles et celle des 25 miles.

12-13 août 1904

  • Dans le cadre de l’Exposition universelle et des Jeux Olympiques, l’Anthropology Day est au programme. Pour tester durant deux jours les qualités athlétiques des races «inférieures» et satisfaire la curiosité d’éminents professeurs, on réquisitionne à cette fin, parmi la main-d’œuvre à bon marché travaillant sur l’Exposition universelle, des Indiens d’Amérique, des Aïnous du Japon, des Pygmées, des Patagons d’Argentine, des Moros des Philippines… Ferenc Kemény, le seul délégué du C.I.O. présent à Saint Louis, tente de s’opposer à cette farce en brandissant la Charte olympique: «Toute discrimination contre un pays ou une personne en raison de sa race, sa religion ou son régime politique est interdite.» Pour toute réponse, il reçoit une fin de non-recevoir.

29 août 1904

Athlétisme

  • L’Américain Archie Hahn, dit la «Comète de Milwaukee», remporte le 60 mètres.
  • L’Américain John Flanagan expédie le marteau à 51,23 m et est, comme à Paris en 1900, champion olympique.
  • L’Américain Ray Ewry gagne le saut en longueur sans élan. Tout comme à Paris en 1900, il s’adjugera les trois concours de saut sans élan.

30 août 1904

Athlétisme

  • Le marathon de 25 miles (40,2 km), qui se court sur des routes défoncées et sablonneuses, sur un parcours parsemé de montées, sous la chaleur, est l’occasion d’une célèbre tricherie. L’Américain Fred Lorz pénètre le premier dans le stade. Il s’apprête à recevoir sa médaille d’or quand son compatriote Thomas Hicks pénètre à son tour dans le stade, en titubant de fatigue. Hicks se montre surpris, car son entraîneur Charles Lucas lui affirmait qu’il se trouvait en tête de la course. La supercherie est vite dévoilée… Lorz, victime de crampes au dixième kilomètre, est monté dans le véhicule d’un automobiliste compatissant et a dépassé le peloton; à quelques kilomètres du stade, il a prétendu se sentir mieux et a terminé à pied. Lorz se voit rapidement disqualifié, et Hicks reçoit la médaille d’or. Albert Corey, engagé au nom de la Chicago Athletic Association et dont on découvrira qu’il est français, est deuxième.

31 août 1904

Athlétisme

  • Archie Hahn remporte le 200 mètres, en établissant un record olympique (21 s 3/5) qui tiendra jusqu’en 1932.
  • L’imposant Américain Ralph Rose (2 m, 115 kg), dit «Elephant Baby», remporte le concours de lancer du poids en battant le record du monde (14,81 m).

1er septembre 1904

Athlétisme

  • Le New-Yorkais Meyer Prinstein, qui n’avait pas participé à la finale du saut en longueur en 1900 pour des raisons religieuses car elle se déroulait un dimanche, prend sa revanche: il retombe à 7,34 m et s’adjuge la médaille d’or sans trembler (le deuxième, Daniel Frank, ne réussit que 6,89 m).
  • Surprise au jet de la pierre de 56 livres: les Américains sont battus par le Québécois Étienne Desmarteaux, qui expédie ce curieux engin à 10,465 m.

Lutte à la corde

  • Les cinq costauds du Milwaukee Athletic Club dominent les deux formations présentées par le Saint Louis Southwest Turnverein.

3 septembre 1904

Athlétisme

  • Archie Hahn remporte le 100 mètres (11 s). À noter que 14 des 15 concurrents inscrits étaient américains.
  • L’Américain James Lightbody, impérial, remporte le 1500 mètres.
  • Au lancer du disque, les Américains Martin Sheridan et Ralph Rose réalisent la même performance: 39,28 m. Ils sont invités à effectuer un jet supplémentaire pour se départager et, à l’issue de ce barrage, Sheridan reçoit la médaille d’or.
  • Le perchiste américain Charles Dvorak, qui utilise un bambou assez souple, franchit 3,505 m et s’adjuge la médaille d’or.

5 septembre 1904

Natation

  • Dans un bassin improvisé, le Hongrois Zoltán von Halmay remporte le 100 yards, devant les Américains Charles Daniels et Scott Leary, que les juges ont oublié de chronométrer.

Plongeon

  • Paul Dickey (États-Unis) gagne l’épreuve de plongeon en longueur, réussissant à parcourir en immersion la distance de 19,05 m.

6 septembre 1904

Natation

  • Les juges ne parviennent pas à départager Zoltán von Halmay et Scott Leary à l’arrivée du 50 yards nage libre. L’épreuve est disputée une seconde fois, et Zoltán von Halmay s’impose nettement.
  • Emil Rausch (Allemagne) remporte la course du mile et le 880 yards.
  • Charles Daniels (États-Unis) gagne le 220 yards.
  • Le 100 yards dos voit un triplé allemand, la victoire allant à Walter Brack (1 min 16,8 s).

7 septembre 1904

Natation

  • Charles Daniels gagne le 440 yards nage libre.
  • Le relais 4 fois 50 yards voit la victoire de l’équipe du New York Athletic Club, avec Charles Daniels, devant les formations de la Chicago Athletic Association et du Missouri Athletic Club. Une «équipe d’Allemagne» est disqualifiée car ses relayeurs n’appartiennent pas au même club, ce qui est contraire au curieux règlement.

Water-polo

  • L’équipe du New York Athletic Club bat celle de la Chicago Athletic Association (6 buts à 0).

Plongeon

  • L’Américain George Sheldon s’impose à la plate-forme.

7-10 septembre 1904

Escrime

  • Les Cubains remportent les quatre épreuves. Au fleuret individuel, Ramon Fonst devance Albertson Van Zo Post et Charles Tatham. À l’épée, Fonst est premier devant ses compatriotes Tatham et Van Zo Post. Les Cubains s’adjugent également le fleuret par équipes (Fonst, Post, Manuel Diaz) et le sabre (Diaz devant l’Américain William Grebe et Van Zo Post).

24 septembre 1904

Golf

  • Sur le parcours du Glen Echo Country Club, le Canadien George Seymour Lyon précède les multiples joueurs des États-Unis.

28 octobre 1904

Gymnastique

  • Dans les diverses épreuves aux appareils, les Américains Anton Heida (5 médailles d’or et une d’argent) et George Eyser (6 médailles, dont 3 d’or) se distinguent particulièrement.

©Pierre LAGRUE

Laisser un commentaire