1908-Jeux Olympiques de Londres

1908LONDRES

Juin 1904

  • Le Comité international olympique (C.I.O.), réuni à Londres à l’occasion de sa sixième session, désigne Rome pour organiser les Jeux de la IVe olympiade en 1908.

Avril 1906

  • L’éruption du Vésuve oblige le gouvernement italien à débloquer des fonds pour reconstruire la zone située au pied du volcan. Rome renonce donc à organiser les Jeux et demande au C.I.O. de les réattribuer. Le C.I.O. décide de transférer les Jeux de 1908 de Rome à Londres.

1er mai 1908

Racquets

  • Evan Noel remporte le simple, John Jacob Astor et Vane Pennell s’adjugent le double. La compétition n’a réuni que des concurrents britanniques.

23 mai 1908

Jeu de paume

  • Cruelle déception pour les Anglais dans la compétition de longue paume. En effet, l’Américain Jay Gould remporte le tournoi en battant en finale Eustace Miles. Il précède au classement neuf Britanniques.

18-21 juin 1908

Polo

  • L’équipe de Roehampton bat les formations d’Hurlingham et d’Irlande.

10 juillet 1908

Tir

  • Le Suédois Oscar Swahn (60 ans) gagne le tir sur cerf courant coup simple à 100 mètres et la même épreuve par équipes, associé, entre autres, à son fils.

11 juillet 1908

Tennis

  • La Britannique Dorothea Chambers bat sa compatriote Dora Boothby (6-1, 7-5).
  • Le titre masculin revient au Britannique Josiah Ritchie, vainqueur de l’Allemand Otto Froitzheim.
  • Le double messieurs est remporté par les Britanniques George Hillyard et Reginald Doherty.

13 juillet 1908

Cérémonie d’ouverture

  • En ce lundi pluvieux et froid, l’officielle cérémonie d’ouverture se déroule devant un public clairsemé au stade de Shepherd’s Bush. Les athlètes, en tenue sportive, défilent derrière leur drapeau national. Le roi Édouard VII proclame l’ouverture des Jeux.

14 juillet 1908

Athlétisme

  • L’Américain Melvin Sheppard se joue au sprint du Britannique Harold Wilson et remporte le 1500 mètres.
  • John Flanagan (États-Unis) lance le marteau à 51,92 m, ce qui lui vaut un troisième titre olympique consécutif.

15 juillet 1908

Cyclisme sur piste

  • Les Français Maurice Schilles et André Auffray remportent l’épreuve de tandem.

16 juillet 1908

Athlétisme

  • Triplé américain au lancer du disque, la victoire allant à Martin Sheridan (40,89 m).
  • L’Américain Ralph Rose (2 m, 113 kg), surnommé «Elephant Baby», remporte le concours de lancer du poids.

Cyclisme sur piste

  • L’épreuve de vitesse donne lieu à une sérieuse polémique. Le jury britannique annule la victoire de Maurice Schilles pour un dépassement de 1/5 de seconde du temps limite. Une ligne vierge apparaîtra donc au palmarès olympique.

Gymnastique

  • Alberto Braglia (Italie) gagne le concours général individuel. Le Français Louis Ségura prend la troisième place.

Natation

  • Henry Taylor (Grande-Bretagne) devance Frank Beaurepaire (Australie) et Otto Scheff (Autriche) dans le 400 mètres. Il couvre la distance en 5 min 36,8 s, ce qui constitue le premier record du monde reconnu pour cette épreuve.

17 juillet 1908

Athlétisme

  • Eric Lemming (Suède) lance le javelot à 54,83 m (record du monde) et devient le premier champion olympique de cette discipline.

Natation

  • L’Allemand Arno Bieberstein remporte le 100 mètres dos en 1 min 24,6 s (record du monde).

18 juillet 1908

Cyclisme sur piste

  • Les 100 kilomètres sur piste voient la victoire de Charles Bartlett (Grande-Bretagne), devant son compatriote Charles Denny et le Français Octave Lapize, futur vainqueur du Tour de France.
  • Benjamin Jones (Grande-Bretagne) remporte le 5000 mètres devant les Français Maurice Schilles et André Auffray.

Natation

  • Le 200 mètres brasse voit la victoire de Frederick Holman (Grande-Bretagne), en 3 min 9,2 s (record du monde).

19 juillet 1908

Cérémonie

  • En ce dimanche, jour du Seigneur, il n’y a pas de compétitions. À la cathédrale Saint-Paul se déroule une cérémonie pour les athlètes, à l’occasion de laquelle l’évêque de Pennsylvanie, Mgr Talbot, prononce une phrase appelée à devenir célèbre: «L’important dans ces olympiades n’est pas tant d’y gagner que d’y prendre part.»

20 juillet 1908

Athlétisme

  • Ray Ewry (États-Unis) enlève le saut en longueur sans élan (3,335 m).

Natation

  • Charles Daniels (États-Unis) remporte le 100 mètres nage libre et établit un record du monde (1 min 5,6 s).

21 juillet 1908

Athlétisme

  • Le concours de saut en hauteur (20 concurrents) se termine dans le jour déclinant (on doit même placer un mouchoir blanc sur la barre pour la rendre plus visible). Quatre concurrents s’attaquent à 1,905 m. Parmi eux figure le jeune Français Géo André (19 ans), dont le record personnel se situait avant les Jeux à 1,79 m. Harry Porter (États-Unis) franchit 1,905 m au premier essai. Le Hongrois István Somodi et l’Irlandais Cornelius Leahy échouent par trois fois. À son troisième essai, Géo André franchit cette hauteur et lève les bras en signe de joie, mais son flottant trop large a effleuré la barre, qui tombe au bout de quelques secondes. Porter est champion olympique, les trois autres sont médaillés d’argent.
  • Dans le 800 mètres, Melvin Sheppard (États-Unis) impose un train d’enfer. L’Italien Emilio Lunghi s’accroche un moment, mais Sheppard se montre supérieur et franchit la ligne d’arrivée en tête, exténué mais radieux: en 1 min 52,8 s, il bat le record du monde. Également vainqueur du relais olympique, Sheppard, que la police new-yorkaise n’avait pas accepté dans ses rangs en raison d’une «faiblesse de constitution», s’adjuge 3 médailles d’or et est la vedette athlétique de ces Jeux.

22 juillet 1908

Athlétisme

  • Le Sud-Africain Reggie Walker remporte le 100 mètres.
  • L’Américain Charles Bacon s’adjuge le 400 mètres haies.

23 juillet 1908

Athlétisme

  • Le 200 mètres voit la victoire de Bobby Kerr (Canada) devant Robert Cloughen (États-Unis).
  • Ray Ewry (États-Unis) remporte le saut en hauteur sans élan (1,575 m).

Escrime

  • La compétition d’épée par équipes revient à la France, emmenée par Gaston Alibert.

24 juillet 1908

Athlétisme

  • L’épreuve de saut à la perche ne passionne guère le public. Les Américains Edward Cook et Alfred Gilbert franchissent 3,71 m; comme les concurrents du marathon vont bientôt pénétrer dans le stade, le jury décide de mettre un terme au concours et les déclare premiers ex aequo.
  • Le public se passionne pour le marathon. Deux millions de personnes sont dans les rues de Londres pour applaudir les courageux. À 14 h 32, par temps chaud (26 0C), les 56 concurrents s’élancent. En tête après la mi-parcours, Charles Hefferon (Afrique du Sud) est dépassé énergiquement par le petit Italien Dorando Pietri à environ 3 kilomètres du stade. Mais Pietri a présumé de ses forces et, sur la piste, les 350 derniers mètres sont pour lui un chemin de croix: il s’écroule à 70 mètres du fil d’arrivée, se relève de lui-même, chute encore, repart. Plus que 15 mètres, mais il s’affale: deux hommes le remettent sur ses jambes et l’accompagnent presque jusqu’au fil. Le comité des courses à pied, saisi par l’Américain Hayes, examine les faits et rend sa sentence: Dorando Pietri est disqualifié.Hayes est médaillé d’or, Hefferon médaillé d’argent. Le lendemain, lors de la cérémonie des récompenses, la reine remettra une coupe spéciale en or à Pietri, héros malheureux.

Escrime

  • Le Français Gaston Alibert gagne la compétition individuelle d’épée, devant ses compatriotes Alexandre Lippmann et Eugène Olivier.
  • Jenö Fuchs (Hongrie) remporte l’épreuve individuelle de sabre.

Natation

  • La Grande-Bretagne gagne le relais 4 fois 200 mètres nage libre. Ultime relayeur, Henry Taylor parvient à dépasser le Hongrois Zoltán von Halmay, qui s’était pourtant élancé avec une nette avance.

Plongeon

  • Hjälmar Johansson (Suède) remporte le haut-vol devant trois compatriotes.

25 juillet 1908

Athlétisme

  • Curieux dénouement du 400 mètres. Le 23 juillet, en finale, le Britannique Wyndham Halswelle se trouve en tête, mais l’Américain John Carpenter revient et lui assène un coup de coude pour l’écarter vers l’extérieur, ce qui ouvre la porte à ses compatriotes Williams Robbins et John Taylor. Aussitôt, le jury signale la manœuvre et signifie que la course est annulée. Le jury décide que la finale sera reprogrammée deux jours plus tard et disqualifie Carpenter. Pour protester contre cette décision, les deux autres Américains déclarent forfait. Wyndham Halswelle n’a donc aucun adversaire et couvre seul son tour de piste, ce qui lui vaut le titre.
  • Les quatre premières places du 110 mètres haies sont occupées par des Américains, la victoire allant à Forrest Smithson (15 s, record du monde). Smithson, étudiant en théologie, effectue de nouveau le parcours en tenant une Bible à la main.

Natation

  • Le Britannique Henry Taylor triomphe dans le 1000 mètres. Nageant la distance en 22 min 48,4 s, il établit le premier record du monde reconnu.

31 juillet 1908

Aviron

  • Triomphe britannique à Henley: 4 médailles d’or (8 médailles au total) en 4 épreuves, Henry Blackstaffe s’adjugeant le skiff.

19-29 octobre 1908

Patinage artistique

  • Le patinage artistique est un spectacle prisé par le public du Prince’s Skating Rink. Le célèbre Suédois Ulrich Salchow est couronné champion olympique, tout comme la Britannique Madge Syers et le couple allemand Anna Hübler-Heinrich Burger. Le Russe Nikolaï Panin remporte l’épreuve de figures spéciales.

24 octobre 1908

Football

  • L’Angleterre bat le Danemark (2 buts à 0) en finale.

27 octobre 1908

Boxe

  • Reginald Baker, représentant l’Australasie, médaillé d’argent chez les moyens, fait figure d’exception. En effet, toutes les autres médailles (14, dont les 5 médailles d’or) reviennent à des Britanniques, Albert Oldman, un solide horse guard, s’imposant chez les lourds.

©Pierre LAGRUE

 

Laisser un commentaire